Pour être heureux, prenez les transports en commun !

Une étude britannique démontre les effets bénéfiques des transports en commun sur la santé par rapport à la voiture. Ha bon ?

0
4981
Les gens qui prennent le métro sont plus heureux au travail que ceux qui arrivent en voiture. Crédit Nick_Nick. ©ShutterStock

Pour des chercheurs de l’Université d’East Anglia (Angleterre), le bonheur est dans les transports en commun… si, si ! Ces scientifiques ont suivi 18 000 Britanniques âgés de 18 à 65 ans dans leur trajets journaliers, afin d’identifier le meilleur moyen de locomotion pour arriver serein et bien dans sa peau au travail. Résultat : le métro et le bus, même sales et bondés, arrivent devant la voiture.

Se déplacer à pied ou en vélo est aussi bénéfique pour la santé mentale que les transports en commun, mais cela est moins étonnant. « Vous pensez peut-être que les perturbations dans les transports ou la foule de banlieusards qui s’y presse pourraient causer un stress considérable, explique au Telegraph Adam Martin, l’un des auteurs de l’étude, mais les autobus ou les trains donnent également au voyageur le temps de lire, de se détendre ou même de se socialiser, et il faut souvent marcher pour se rendre jusqu’à l’arrêt de bus ou la station de métro, et cela semble redonner le sourire aux usagers. » NKM avait donc raison : le métro peut être un lieu de charme.

Moins de pression au travail

Parmi les personnes sondées, les usagers des transports en commun décrivent un bien-être général. Ils se sentent moins sous pression au travail et mieux concentrés.

« Cette étude montre également que si les projets comme les zones cyclables déjà proposées par la ville de Londres, ou des systèmes de transports publics comme Crossrail (réseau ferroviaire type RER, ndlr) pouvaient encourager les gens à marcher ou prendre leur vélo, leur santé mentale pourrait en bénéficier remarquablement », note le chercheur. 

Lire aussi : Top 10 des pires comportements dans le métro ou le bus

Thomas Levy