Pourquoi la rentrée scolaire a-t-elle lieu en septembre ?

Pour quelle raison la rentrée scolaire est-elle fixée en septembre ? Pour le comprendre, il suffit de remonter un peu dans le temps, lorsque l'agriculture faisait partie des métiers les plus répandus en France.

0
3088
En 1231, le pape Grégoire accorde des vacances aux enfants pour qu'ils puissent aider dans les champs leurs parents, à cette époque majoritairement agriculteurs. - crédit photo : Pressmaster ©ShutterStock

Entre appréhension et excitation, les enfants se préparent à retrouver les salles de classe dès le milieu du mois d’août. Pourquoi l’école rouvre ses portes en septembre ? Si, à l’origine, les petites vacances ont été programmées en fonction des dates des principales fêtes catholiques, les grandes vacances, elles, ont été fixées par rapport au calendrier agricole. Rien à voir avec les envies d’escapades des parents sous le soleil.

Pas d’école pour aider papa dans les champs

Dans le milieu céréalier, l’été est la période des moissons et, du côté des vignobles, la saison des vendanges. En 1231, le pape Grégoire accorde des vacances aux enfants pour qu’ils puissent aider dans les champs leurs parents, à cette époque majoritairement agriculteurs. En 1800, les vacances débutent ainsi autour du 5 août et se terminent vers le 20 septembre. Chaque établissement dispose d’un calendrier bien spécifique en fonction des traditions agricoles des régions.

Les congés scolaires des premier et second degrés (écoles, collèges et lycées) sont uniformisés sous la IIIe République par un arrêté daté du 11 février 1939. Voici le calendrier valable à cette date :

Toussaint Noël Mardi gras Pâques Grandes vacances
 1er et 2 novembre  du 23 décembre au 2 janvier lundi, mardi, mercredi et jeudi ou seulement mardi  deux semaines du 15 juillet au 30 septembre

 

Des vacances agricoles aux congés payés

La création des congés payés, dans les années trente, vient progressivement bouleverser cette organisation. Au cours des Trente Glorieuses (1945-1973), les familles de salariés sont de plus en plus nombreuses à partir en vacances dès le début de l’été, en juillet. Face à ces nouvelles habitudes, le gouvernement décide, en 1961, d’avancer le début des grandes vacances au 28 juin. La rentrée scolaire est alors fixée au 16 septembre.

Pour éviter de pénaliser les familles d’agriculteurs, pour qui l’aide des adolescents est encore indispensable, la circulaire fixant le calendrier scolaire de l’année 1960/1961 précise que les parents ont la possibilité de bénéficier d’autorisations d’absence entre les 15 et 30 septembre. Elles sont accordées par l’inspecteur d’académie, sur demande des personnes responsables, aux enfants ayant au moins douze ans et qui participent aux travaux agricoles dans les départements viticoles (période des vendanges).

Au cours des années 80, les vacances d’été vont être raccourcies de deux semaines au profit des vacances de la Toussaint (dix jours) et d’hiver (deux semaines). L’agriculture ne faisant plus partie des activités majeures du pays, l’État juge désormais inutiles les quinze jours de vacances en septembre et les supprime. Cette nouvelle organisation du calendrier scolaire permet de répondre aux intérêts des professionnels du tourisme. Ainsi, les familles peuplent les bords de mer en été et les plus aisées prennent l’habitude de partir à la montagne en hiver.

Lire aussi :

Qui a vraiment eu cette idée folle d’inventer l’école ?

10 conseils pour une relation parents-profs réussie !

Cécile David