Pourquoi le bruit d’une fourchette sur une assiette nous fait grincer des dents?

Une équipe de chercheurs s'est demandée pourquoi certains sons nous faisaient grincer des dents. Les parties auditives et émotionnelles du cerveau réagiraient en interaction à l'écoute de bruits désagréables.

0
12781
Le cerveau réagirait différemment selon les sons entendus ©DR

Les crissements d’ongles sur un tableau noir, ça vous fait frissonner ? Une étude réalisée par des chercheurs britanniques révèle enfin pourquoi certains sons nous font faire la grimace.

Une équipe de l’université de Newcastle explique, dans la revue Journal of Neuroscience, qu’il y a une interaction entre la région cérébrale chargée de l’analyse des sons, le cortex auditif, et l’amygdale, qui intervient dans le traitement des émotions.

Sons désagréables : des réponses par IRM

Avant d’arriver à cette conclusion, les scientifiques ont bien sûr fait de nombreuses recherches. Ils ont notamment analysé le cerveau de 13 volontaires par imagerie IRMf (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle). Les « cobayes » écoutaient plusieurs sons et devaient les noter du plus au moins plaisant. Parallèlement, les chercheurs ont analysé les réponses du cerveau à chaque son.

Finalement, en retranchant leurs données avec les notes données à chaque son par les volontaires, ils ont pu constater que la partie émotionnelle du cerveau, l’amygdale, modulait directement la partie auditive. La perception des sons les plus désagréables était plus intense que celle des autres.

Les scientifiques ont également observé que les sons considérés comme déplaisants avaient une fréquence comprise entre 2 000 et 5 000 Hertz. « Ceci correspond à l’étendue de fréquences pour lesquelles nos oreilles sont les plus sensibles. Bien qu’il y ait encore beaucoup de débat sur pourquoi nos oreilles sont les plus sensibles à ces fréquences, ceci inclut les sons de cris que nous trouvons intrinsèquement déplaisant », explique le Dr Sukhbinder Kumar, principal auteur de l’étude cité par Science Daily. Les chercheurs ont finalement conclu que l’amygdale agissait sur le cortex tel un signal de détresse.

Top 10 des sons les plus désagréables de l’expérience 

-Un couteau sur une bouteille

-Une fourchette sur un verre

-Une craie sur un tableau

-Une règle sur une bouteille

-Des ongles sur un tableau

-Le cri de femme

-Le bruit d’une meuleuse

-Un crissement de freins

-Des pleurs de bébé

-Une perceuse électrique

Quatre sons ont, au contraire, été jugés comme les plus agréables à entendre : des applaudissements, les rires d’un bébé, le tonnerre et l’eau qui coule. « Il semble qu’il y ait quelque chose de très primitif dans tout ça », ajoute le Dr Kumar.

Cette découverte pourrait permettre d’apporter des traitements plus adaptés à certains troubles de l’hypersensibilité auditive, tels que les acouphènes, les migraines et même l’autisme.

Mathilde Bourge