Pourquoi les abeilles fabriquent-elles des alvéoles hexagonales ?

Selon des chercheurs britanniques, les alvéoles à miel se présenteraient sous forme d’hexagone en raison des propriétés physiques de la cire. En produisant de la chaleur, les abeilles contribuent au phénomène.

0
4332
La forme hexagonale des alvéoles provient de l’écoulement de cire fondue à la jonction avec des cellules voisines. ©ThinkStock

Les alvéoles à miel ne sont ni carrées, ni rondes mais hexagonales. Comment expliquer la formation de cette forme improbable ? Des chercheurs britanniques ont résolu le mystère. D’après leurs analyses, c’est aux propriétés physiques de la cire, et non à l’esprit artistique des abeilles, que l’on doit ce résultat. Explication.

Alvéole à miel : l’hexagone se forme à plus de 45°C

L’étude est parue le 17 juillet dans la revue Interface de la Royal Society britannique. Le phénomène a été révélé par le Pr Bhushan Karihaloo (Université de Cardiff, Pays de Galles) et son équipe. Ils ont remarqué que les alvéoles à miel étaient, dans un premier temps, plutôt rondes et qu’elles se rapprochaient petit à petit d’une forme hexagonale. Mais pourquoi ? En raison, tout simplement, de l’écoulement de cire fondue à la jonction avec des cellules voisines.

> Lire aussi : Dans le Haut-Rhin, les abeilles font du miel bleu

Exposée à une température avoisinant les 45°C, la cire fond, devient visqueuse et se met à couler. De la même manière que le caramel, elle s’étire et forme des angles à la jonction des cellules. Apparaît alors un hexagone aux arêtes arrondies.

La formation des hexagones serait donc impossible à température ambiante. Pourquoi fait-il aussi chaud dans une ruche ? Il faut regarder, cette fois-ci, du côté des abeilles ouvrières. En travaillant côte à côte pour construire les rayons, elles produisent énormément de chaleur.

Les chercheurs s’émerveillent du rôle joué par les abeilles

Par cette analyse, les chercheurs révèlent ainsi que les abeilles n’ont pas volontairement provoqué cette forme si originale. Malgré tout, ils saluent leur travail : « Nous ne pouvons que nous émerveiller devant le rôle joué par les abeilles dans ce processus, lorsqu’elles chauffent, pétrissent et amincissent la cire exactement là où c’est nécessaire. » (AFP)

Les auteurs de l’étude racontent qu’ils ont exploré cette hypothèse en raison d’une expérience réalisée par le passé sur des pailles en plastique. Les extrémités de l’objet avaient pris une forme d’hexagone après avoir été chauffées et pressées.

> Lire aussi : À quoi ressembleraient les supermarchés sans abeille ?

La forme hexagonale des alvéoles à miel a longtemps intriguée, passionnée. Certains pensaient que les abeilles étaient de véritables mathématiciennes, capables de manier avec précision des données géométriques. Le mythe s’effondre (un peu). Et la cire continue de couler…

> Lire aussi : Contre la toux, favorisez le miel aux sirops

Cécile David