Pourquoi les Ferrari sont-elles rouges ?

Dans l’inconscient collectif, les Ferrari sont toujours rouges. Pourquoi ? Existe-t-il des modèles d’une autre couleur ?

0
5312
- Dans les années 90, 85 % des modèles Ferrari sortis de l’usine Maranello étaient rouges ©ShutterStock

Dès que la marque Ferrari est évoquée, la plupart des gens s’imaginent un bolide rouge. Pourquoi cette couleur est-elle si emblématique du constructeur italien ?

Ferrari a été créée en 1929 en tant qu’écurie de course pour Alfa Romeo. A l’époque, les voitures étaient peintes de différentes couleurs, selon leur pays d’origine. Selon le code instauré par l’ancienne Fédération internationale de l’automobile (FIA), les véhicules devaient être:

– Bleus pour la France ;

– Verts pour l’Angleterre ;

– Blancs pour l’Allemagne ;

– Et… rouges pour l’Italie (etc).

En 1947, Enzo Ferrari lance ses propres modèles de voiture et décide de conserver le rouge pour accentuer l’aspect sportif de ses bolides. Néanmoins, il existe aujourd’hui des Ferrari jaunes (couleur emblématique de Modène, soit la ville d’origine d’Enzo Ferrari) mais aussi noires, bleues, grises etc.

Bon à savoir :

– Dans les années 90, 85 % des modèles Ferrari sortis de l’usine Maranello étaient rouges ;

– Aujourd’hui, 45 % des acheteurs choisissent toujours cette couleur, si représentative de la marque ;

– La première Ferrari (rouge, évidemment) était une Ferrari 125C et a remporté six courses sur quatorze disputées.

Sur le même thème :

A l’université de Dubaï, les étudiants roulent en Rolls et Ferrari

Mathilde Bourge