Pourquoi les feuilles changent de couleur en automne ?

En automne, le paysage change. Les arbres passent du vert au jaune, puis à l’ocre. Mais au fait, pourquoi les feuilles changent-elles de couleur dès le mois de septembre ? Réponse.

0
5378
En automne, le niveau de chlorophylle dan ©ThinkStock

Les saisons défilent, avec, chacune, sa particularité. En hiver, le gel tue la végétation, au printemps, les fleurs s’ouvrent, en été, le soleil fait rayonner les plantes et, en automne, les feuilles changent de teinte avant de tomber. Pourquoi, dès la fin du mois de septembre, les arbres prennent cette jolie couleur ocre ?

Le rôle de la chlorophylle

Comme le rappelle le Larousse, c’est la chlorophylle, très abondante durant la croissance des végétaux, qui donne aux feuilles leur couleur verte. Cette molécule absorbe les rayons du soleil pour produire la « nourriture » de la plante (des sucres simples), indispensable au bon développement de la feuille.

À l’automne, la chlorophylle laisse place aux autres pigments

Mais, à la fin de l’été, dans les pays ayant une saison froide, le soleil se fait plus rare. Les nervures des feuilles, qui assurent le transport de l’eau et des minéraux de la plante, sont peu à peu obstruées par un bouchon de liège à la base de la feuille. A cause de cela, le niveau de chlorophylle décroît et le vert laisse place à la dominance d’autres pigments, déjà présents dans la feuille mais rendus invisibles par le « masque chlorophyllien ». Ce sont ces molécules qui donnent aux feuilles leurs couleurs jaune, rouge, marron et orange. Enfin, la feuille se brise à l’endroit même où le bouchon de liège s’est créé, entraînant sa chute de l’arbre.

Quels sont les autres pigments de couleur des feuilles ?

Les couleurs jaune et orange des feuilles sont dues à la présence de caroténoïdes. Ces pigments sont parfois si abondants que certaines plantes sont vert-jaune, même en été. Cependant, c’est à l’automne que cette molécule domine le plus, au moment où les feuilles perdent leur chlorophylle.

Pour info, les caroténoïdes sont également responsables de la couleur de certains aliments, comme les carottes, le maïs, les bananes ou le jaune d’œuf.

Enfin, les anthocyanes donnent leurs couleurs rouge et pourpre aux feuilles durant l’automne. Contrairement aux caroténoïdes, ces pigments ne sont pas présents dans les plantes tout au long de l’année et n’apparaissent qu’à la fin de l’été, quand les feuilles, à cause du bouchon de liège, commencent à manquer de sucre.

Mathilde Bourge