Pourquoi les vieux couples s’embrassent-ils moins ?

Selon des chercheurs de l'Université d'Oxford, le baiser permettrait aux femmes de savoir si leur partenaire pourrait faire un bon géniteur. L'intérêt de l'embrassade diminue donc au fur et à mesure que la relation progresse.

0
3679
Selon l'étude, 18 % des couples mariés peuvent n'échanger aucun baiser pendant une semaine entière. - crédit photo : julief514 ©ThinkStock

Les adeptes de l’amour passionnel vont être déçus. Une étude de l’Université d’Oxford publiée ce mardi 25 mars dans le journal britannique The Independant confirme la théorie selon laquelle les femmes sont davantage attirées par les hommes présentant un code génétique éloigné du leur. La raison ? L’instinct de survie. Les personnes génétiquement très différentes ont plus de chance de concevoir un enfant en bonne santé. Et pour ressentir cette compatibilité, il suffirait de s’embrasser. Voilà pourquoi les baisers sont nombreux en début de relation et un peu moins fréquents au fil du temps.

40 % des couples mariés s’embrassent seulement pendant 5 secondes

Selon les scientifiques, 18 % des couples mariés peuvent n’échanger aucun baiser pendant une semaine entière. Pire, 40 % s’embrassent seulement pendant cinq secondes, voire moins, lorsqu’ils daignent enfin effleurer leurs lèvres. Les vieux couples étant assurés de leur compatibilité génétique, il devient inutile de partager un baiser langoureux. Comme le souligne The Independant, cette théorie avait déjà été développée dans l’ouvrage The Science of Kissing (La science du baiser), de Sheril Kirshenbaum.

Faut-il pour autant abandonner les baisers langoureux au bout de quelques mois/années ? Au contraire ! Les bienfaits de l’embrassade sont multiples. Selon des chercheurs de l’Université Arizona State, les couples mariés ou vivant en concubinage habitués à s’embrasser souvent seraient moins stressés et plus épanouis dans leur relation. La pratique serait également un bon moyen de réduire son taux de mauvais cholestérol. Bref, embrassez-vous !

Sur le même thème :

Lire aussi : À Sydney, les clients payent leur café en baiser (vidéo)

Lire aussi : Vladimir Poutine n’est pas fan des bisous ! (vidéo)

Cécile David