Pourquoi l’espace est-il silencieux ?

« Dans l’espace, personne ne vous entend crier », disait l’affiche du film Alien. En effet, dans le cosmos, aucun bruit ne circule. Olivier Sanguy, rédacteur en chef d’Enjoy Space, nous explique pourquoi.

0
7252
L’espace est dit silencieux parce que le son est une onde qui a besoin d’un support pour se propager. Or, il n’y a pas d’air dans l’espace ©ThinkStock

Les astronautes qui crient à l’aide, les vaisseaux spatiaux qui entrent en collision dans un vacarme fracassant… Le cinéma hollywoodien ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit de réaliser un film sur l’espace. Cependant, la plupart des longs-métrages se trompent. En réalité, le cosmos est d’un silence assourdissant.

Olivier Sanguy, rédacteur en chef d’Enjoy Space, le site d’actualités de la Cité de l’espace (Toulouse), nous explique : « L’espace est dit silencieux parce que le son est une onde qui a besoin d’un support pour se propager. Or, il n’y a pas d’air dans l’espace, donc pas de quoi ‘porter’ un son ». En effet, le bruit est constitué de vibrations, appelées ondes acoustiques. Et tout comme les vagues se propagent dans l’eau, ces ondes ont besoin d’air pour exister. « On remarque que les vaguelettes correspondent à des creux et des bosses, ce sont les molécules d’eau qui bougent de haut en bas en raison de l’agitation, et cette agitation passe d’une molécule d’eau à une autre, détaille Olivier Sanguy. Or, l’espace, et nous parlons alors ici de l’espace entre les corps célestes, se caractérise par un vide bien plus poussé que ce que l’on peut obtenir en laboratoire : cela signifie qu’il y a tellement peu de molécules que son oscillation en raison d’un son ne peut être transmise à une autre. »

Il y a du son sur les autres planètes

« Il peut y avoir du son dans l’espace (au sens large) à partir du moment où un gaz ou un fluide est présent pour le porter ». Ainsi, il y a, par exemple, du bruit sur Mars. Cependant, l’atmosphère de la planète rouge étant moins dense que celle de la Terre, le son s’y propage moins vite. En effet, plus le support à travers lequel le bruit est transporté est dense, plus le son va vite – le son circule à 5 000m/s dans l’acier, 1 500 m/s dans l’eau et 343m/s dans l’air. 

Comment les astronautes font-ils pour communiquer ?

Mais si le son ne se propage pas dans l’espace, comment font les cosmonautes pour échanger ? « Pour communiquer lors des sorties spatiales, les astronautes ont un micro et un casque dans leur scaphandre où il y a de l’air : la liaison entre eux (ou avec les équipes au sol) se fait alors par ondes radio, qui se propagent dans l’espace car elles font partie de ce qu’on appelle le spectre électromagnétique (dont la lumière fait partie) », conclut notre expert.

> Lire aussi : L’espace, ça sent comment ?

Mathilde Bourge