Pourquoi M6 a-t-elle déprogrammé un reportage sur Free ?

Capital ne diffusera pas, dimanche 30 septembre, le reportage consacré à Free Mobile. Des journalistes de la chaîne M6 dénoncent un acte de censure.

0
1597

Pour quelle raison M6 a-t-elle décidé de reporter, puis, finalement, de ne pas diffuser un reportage de Capital, consacré à Free mobile ? Les salariés de la chaîne s’interrogent, les médias aussi. Selon le site challenges.fr, 57 journalistes, rédacteurs en chef et responsables de production d’M6 ont déposé une lettre de protestation à l’attention de leur direction, vendredi 21 septembre, dénonçant un « acte de censure ».

Initialement prévue le 9 septembre, la diffusion du reportage en question avait été repoussée au dimanche 30 septembre, avant d’être finalement reportée sine die. Concernant l’explication d’une telle décision, chacun y va de sa version…

Reportage M6/Free : intervention de Xavier Niel ?

Selon un cadre d’M6, cité par challenges.fr, « la chaîne n’a sans doute pas voulu être accusée de conflit d’intérêt : difficile de faire un reportage sur Free mobile alors que nous commercialisons aussi l’offre concurrente M6 Mobile ». Mais pourquoi la production aurait-elle attendu la fin du tournage pour s’apercevoir, finalement, que le sujet ne collait pas ?

Autre hypothèse évoquée par le site de l’hebdomadaire : l’intervention de Xavier Niel, le patron d’Iliad, la maison mère de Free, par le biais de son amie Delphine Arnault, fille de Bernard Arnault et membre du Conseil de surveillance d’M6. Cette dernière aurait pu demander « discrètement » le retrait de ce reportage de la grille des programmes.

Reportage M6/Free : aucun opérateur épargné

Un dirigeant de la chaîne a expliqué à challenges.fr qu’aucun opérateur n’a été épargné dans cette enquête consacrée à la téléphonie mobile, y compris Orange, qui héberge M6 Mobile. Mais du côté d’Orange, SFR et Bouygues, on se dit « choqué » et « étonné » d’une telle censure. Free Mobile n’a pas souhaité s’exprimer.

Thomas Levy