Pourquoi ne trouve-t-on pas le sommeil le dimanche soir ?

D'après une étude, 39 % des Américains ont du mal à s'endormir le dimanche soir. Pourquoi ? A cause du stress et du décalage horaire.

0
1445
Le stress et le décalage horaire nous empêchent de trouver le sommeil le dimanche soir ©Fotolia

Ah, le blues du dimanche soir. Ce moment où l’on repense à notre week-end, aux bons moments passés, et surtout au boulot qui reprend dès le lendemain matin. Cette sensation vous est sans doute familière et perturbe bon nombre de personnes. D’après une récente étude, 39 % des Américains ont du mal à s’endormir le dimanche soir. En 2009, une étude révélait déjà que 60 % des Britanniques ayant un emploi avaient du mal à trouver le sommeil le dernier soir de la semaine.

Trouble du sommeil le dimanche dû au décalage horaire

Comme l’explique le chercheur Michael K. Breus, « quand arrive le dimanche soir, votre corps s’est habitué à veiller et à s’endormir à une heure tardive ». Conséquence, après avoir profité de vos vendredi et samedi soirs, votre horloge interne se décale et l’envie de dormir avec.

Evidemment, le stress joue également un rôle important dans la difficulté à trouver le sommeil. Parmi les interrogés, 48 % ont évoqué des tensions liées à leur travail leur empêchant de s’endormir rapidement et paisiblement. Autant dire que pour la plupart des sondés, le lundi est très difficile, tant les heures de sommeil ont été réduites la veille.

Alors, la solution ? Selon le Michael J. Breus, le mieux est de ne pas se « décaler » pendant le week-end. Ainsi, le chercheur suggère de mettre un réveil les samedi et dimanche matins, même après une soirée arrosée, pour ne pas perdre le rythme de la semaine… Pas sûr que l’on suive ses conseils pour autant.

Maxime Quéma