Présidentielle : Eva Joly organise une visite guidée en « Sarkozie »

Bien décidée à « descendre » le candidat sortant Nicolas Sarkozy, la candidate Eva Joly a embarqué une vingtaine de journalistes pour une visite guidée des lieux sujets à polémique de son quinquennat. Résidence de Liliane Bettencourt à Neuilly, restaurant du Fouquet’s… Prêts pour le Sarko Tour ?

0
2027
Eva Joly organise une visite guidée en Sarkozie ©DR

A quatre jours du premier tour de l’élection présidentielle, la candidate d’Europe Ecologie – Les Verts Eva Joly tente un dernier tacle à l’encontre de son plus grand rival, l’actuel président Nicolas Sarkozy. L’ancienne juge d’instruction s’est improvisée guide touristique d’un parcours retraçant, de Neuilly à Paris, les lieux symboliques « des zones d’ombre » de son mandat présidentiel. Une vingtaine de journalistes conviés à l’opération ont embarqué, mercredi, à bord d’un car baptisé « Sarko One ». « De l’île de la Jatte à la CNCCPF (ndlr, Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques)… De la République « irréprochable » de Nicolas Sarkozy à la République exemplaire d’Eva Joly », pouvait-on lire sur le programme papier distribué au début de la visite.

Ile de la Jatte, Neuilly-sur-Seine…

La première escale a eu lieu sur l’île de la jatte où se situe l’ancien appartement du candidat sortant, acheté dans des conditions dénoncés par Eva Joly. « Nicolas Sarkozy doit mettre sur la table le contrat de prêt qui lui a permis d’acquérir cet appartement…On ne peut pas prétendre à un deuxième mandat qui donne une immunité si ces questions-là n’ont pas été élucidées », a-t-elle lancé.

Suite de la visite : une rue de Neuilly « où seules les bonnes paient des impôts », dixit la candidate écologique. C’est aussi ici que vivent Martin Bouygues, ami cher à Nicolas Sarkozy, ainsi que la milliardaire Liliane Bettencourt, chez qui « plusieurs hommes politiques passaient prendre des enveloppes », a-t-elle commenté.

Fouquet’s, Commission des comptes de campagne…

Le bus a poursuivi sa route jusqu’aux Champs-Elysées, et plus précisément jusqu’au Fouquet’s, restaurant huppé où Nicolas Sarkozy avait réuni ses proches, le soir de son élection en 2007. « Regardez ce que sont devenus les amis du Fouquet’s. 20 d’entre eux ont été décorés de la Légion d’honneur, dont Isabelle Balkany – celle qui a soutenu le fils Sarkozy qui voulait aller à l’Epad – ou Christian Clavier. Je rappelle que la Légion d’honneur est faite pour distinguer le courage ou les services rendus à la République », a dénoncé Eva Joly.

Le « Sarko tour » a pris fin au siège de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. La candidate verte, qui accuse Nicolas Sarkozy d’avoir bénéficié de financements illégaux pour sa campagne, il y a cinq ans, en a profité pour y déposer une demande officielle de publication des comptes du président.

Extrait de la visite d’Eva Joly à Neuilly, fief de Nicolas Sarkozy, posté par le site Rue89 :

Thomas Levy