Présidentielle : les résultats du 1er tour annoncés en messages codés sur Twitter

La tentative du Parquet de Paris de garder secrets les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle jusqu’à 20h, aura été vaine. Les « twittos » ont trouvé la parade en écrivant des messages codés sur leur compte.

0
2295
Présidentielle : les résultats du 1er tour annoncés en messages codés sur Twitter ©Sipa

L’annonce avait été faite vendredi 20 avril par le Parquet de Paris : interdiction formelle de divulguer les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle avant 20h. Et gare à ceux qui voulaient jouer les petits malins en se disant que leur « tweet » serait noyé dans la foule… La peine encourue pour ce genre d’infraction est tout de même de 75 000 euros d’amende. Un recours au Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin est également possible en cas de divulgation des résultats avant l’heure. De quoi s’attirer les foudres de ses concitoyens !

Si cette prévention concernait essentiellement les médias français et les instituts de sondage, ce sont surtout les médias étrangers, relayés par les réseaux sociaux, qui inquiétaient le Parquet. Et cela n’a pas manqué ! Si les chaînes de télévision et sites internet français ont joué le jeu, les résultats étaient disponibles via les médias suisses et belges dès 17h. Les internautes les plus aguerris sont donc allés en masse consulter les sites francophones, histoire d’avoir le scoop – tant inattendu- du passage d’Hollande et Sarkozy au second tour.

Messages codés

Les « surfers » se sont donc précipités sur leurs comptes Twitter, tout en veillant bien à respecter les consignes données par le Parquet de Paris. Pour ne pas se faire prendre, chacun y allait de son message codé. Chaque tweet était précédé du « hashtag » « #RadioLondres », en référence aux ondes ouvertes par la BBC pour les résistants français, lors de la 2nde Guerre Mondiale.

Ainsi, on pouvait lire sur certains comptes « Rantanplan a mordu Joe Dalton » ou « Blanche-Neige vient de préparer une 8e chambre » pour les références aux personnages de dessins animés.

Dans un style plus subtil, un « twittos » écrivait « Première course à Vincennes : rosier corrézien devant Zébulon de Neuilly » ou « Les Pays-Bas sont devant la Hongrie ».

Malgré les maigres tentatives de certains pour calmer le jeu – « Les RadioLondres sont ridicules, achetez-vous une vie en dehors du net »- les « tweets » n’ont cessé de pleuvoir, annonçant plus ou moins explicitement les résultats du premier tour.

Les médias étrangers, eux-mêmes, s’y sont attelés. Sur le compte du journal belge Le Soir, on pouvait d’ailleurs lire dans l’après-midi « Les roses sont arrivées sur les palmiers ». De son côté, la radiotélévision RTBF divulguait déjà les résultats de l’élection d’Outre-Mer, dont le dépouillement s’était achevé le dimanche midi, heure métropolitaine.

Malgré les avertissements, la loi semble tout de même de plus en plus dure à appliquer. Les instituts Ifop, Harris et OpinionWay nient en tout cas quelconque relation avec la sortie des résultats avant l’heure.

« Pour tirer les conséquences de cette situation», la Commission nationale de contrôle de la campagne en vue des élections présidentielles (CNCCEP) recommande, « afin de garantir le droit de chaque électeur à la libre expression de son suffrage », « que soit fixée à 20h, le 6 mai prochain, la fermeture de l’ensemble des bureaux de vote de métropole ». La CNCCEP précise qu’il conviendrait pour cela « de modifier l’article 3 du décret du 22 février 2012 portant convocation des électeurs pour l’élection du président de la République ».

Mathilde Bourge