Prime de Noël, prime de fin d’année, chèque carburant, les avez-vous bien reçus?

0
387
liasse de billet entouré d'un gros noeud rouge
Pensez à vérifier si vous avez bien reçus les primes auxquelles vous avez droit. Euro Banknotes with Ribbon; Shutterstock ID 3182850; Titre : -; numéro de parution: -

Comme tous les ans, les salariés peuvent bénéficier d’un coup de pouce financier pour terminer l’année. Qu’avez-vous reçu ?

Les avez-vous bien reçus ?

La prime de Noël

Elle vise à aider les personnes aux revenus les plus modestes. Elle permet de financer les dépenses liées aux fêtes fin d’années

Combien ? Son montant dépend de la composition du foyer. Elle est de 152,45€ pour une personne seule, 228,67€ pour un couple, 274,41 euros pour un couple avec un enfant ou personne seule avec deux enfants et 320,14 euros pour un couple avec deux enfants, etc.

Pour qui ? L’aide est versée aux bénéficiaires touchant le RSA au titre des mois de novembre ou décembre 2021. Les personnes qui perçoivent la prime d’activité (qui a remplacé l’ancien RSA activité) ne peuvent pas toucher la prime de Noël. Certains allocataires reçoivent cette prime de Noël. Ils ne touchent pas le RSA mais des aides de Pôle emploi comme l’allocation de solidarité spécifique, l’AER et de la prime forfaitaire pour reprise d’activité.

Quand ? Deux organismes versent la prime de Noël : la Caf et Pôle emploi. Dans les deux cas, il n’y a pas de démarches à accomplir. Les allocataires ont automatiquement droit au versement de la prime dès lors qu’ils remplissent les conditions pour la toucher. Les organismes versent la prime directement sur les comptes bancaires des bénéficiaires entre la mi-décembre et la date des vacances de Noël.

Nouveau : La prime carburant

Face à la flambée du prix du carburant, le Gouvernement a annoncé le versement d’une indemnité inflation.

Combien ? Il s’agit d’une aide de 100 euros. Les employeurs doivent verser cette indemnité. Ensuite, l’État les rembourse.

Pour qui ? Les personnes qui touchent individuellement un revenu net inférieur à 2 000 euros par mois (salaire, pension de retraite, bourse étudiante, etc.). Cela correspond au revenu effectivement perçu après imposition.

Cette prime concerne les salariés, agents publics, indépendants, chômeurs (personnes en recherche active d’emploi), étudiants boursiers et autonomes fiscalement de leurs parents, bénéficiaires du RSA ; bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) et aux retraités.

Cette aide est versée individuellement, et non pas par foyer. C’est-à-dire que 2 personnes du même foyer peuvent toucher l’indemnité, si chacune répond aux conditions.

A savoir : Les personnes qui répondent aux conditions bénéficieront de la prime carburant, qu’ils aient une voiture ou non. Nul besoin de justifier de la possession d’une voiture ou d’un véhicule.

Quand ? L’employeur verse automatiquement la prime sur la paie du mois de décembre, pour les salariés du privé et, en janvier, pour les fonctionnaires.

Les retraités devraient, quant à eux, recevoir l’indemnité après le mois de janvier

Prime de fin d’année

L au sein du contrat de travail ou de la convention collective, une prime de fin d’année ou treizième mois est prévue. Elle n’est pas obligatoire ni systématique. 

Combien ? Les règles de calcul d’une prime de fin d’année varient en fonction des entreprises. Le calcul se fait à partir d’un pourcentage de la rémunération annuelle. Elle équivaut en principe à un mois de salaire ou à une somme fixe.

Pour qui ? En principe, cette prime s’adresse à tous les salariés, s’ils respectent certaines conditions d’ancienneté. En général, le salarié doit avoir travaillé au moins 2 mois l’entreprise (temps partiel ou plein) ou 44 jours pour un travailleur occasionnel.