Produits chimiques : tous exposés, même au travail

Le bon jour pour tirer la sonnette d’alarme. À l’occasion de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’Organisation internationale du travail rappelle les risques chimiques présents sur les lieux de travail, « même dans les bureaux ».

0
1417
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 4,9 millions de personnes seraient mortes dans le monde en 2004 dont un lien direct avec l'une de ces substances a été établi ©ShutterStock

Si vous pensiez que travailler en bureau vous éloignait des problèmes de santé causés par une exposition aux produits chimiques, détrompez-vous. Si vous pensiez également que l’exposition à ces mêmes produits chimiques était sans réels dangers pour votre santé, là aussi vous avez tort.

Produits chimiques : 84 millions recencés

L’Organisation internationale du travail profite de la Journée Mondiale sur la sécurité et la santé au travail, qui avait lieu le lundi 27 avril, pour éveiller les consciences, tant des salariés que des patrons, sur les problèmes que cause l’exposition aux produits chimiques sur le lieu de travail.

Selon la dernière enquête menée à ce sujet en 2010, un salarié sur trois déclare avoir été exposé à au moins un produit chimique. Aujourd’hui, il existe plus de 84 millions de substances chimiques recensées, l’homme en utilise environ une dizaine de milliers et les combinaisons entre ces différents produits sont infinies. Autant de paramètres qui poussent à « donner un coup de projecteur sur cette problématique des risques liés à l’utilisation des produits chimiques ».

Bien sûr, des secteurs sont plus exposés que d’autres, mais là encore la liste est longue. Les dockers, les infirmières, les blanchisseurs, les techniciens de surface, les ouvriers de chantiers, les coiffeurs, les esthéticiennes, les agriculteurs, les fabricants textiles, les photographes, les ébénistes, etc. Tous sont exposés au formol, pesticides, perchloroéthylène, méthacrylate de méthyle, amiante, diluants et autres vapeurs.

Produits chimiques : le rôle des entreprises

Au bureau, le personnel est quant à lui exposé aux particules de toner et autres produits similaires, lors de tâches d’impression ou autres opérations qui les exposent à ces produits chimiques.

Des substances nocives pour l’organisme. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 4,9 millions de personnes seraient mortes dans le monde en 2004 en lien direct avec l’une de ces substances a été établi.

L’Organisation internationale du travail tente donc un appel aux entreprises pour renforcer la sécurité. Pour Annie Thébaud-Mony, spécialiste des cancers professionnels, le problème est ailleurs. « Les risques chimiques ne sont pas tous maitrisés dans le travail », « les dispositifs de protection qui existent ne sont même pas utilisés », car pour maîtriser les risques, faut-il encore connaitre leurs effets potentiels.

Sur le même sujet :

Lire aussi : Obésité : des polluants chimiques sur le banc des accusés

Lire aussi : Cancer : le benzène augmenterait le risque de lymphome

Laurie Ferrère