PSG : déficit de 100 millions d’euros en fin de saison

Estimé à 40 millions d’euros en début de saison, le déficit du PSG devrait atteindre les 100 millions d’euros à la fin du championnat. Malgré des recettes honorables, les très grosses dépenses des derniers mois ne permettront pas un équilibre des finances du club, loin de là.

0
2301
PSG : déficit de 100 millions d’euros en fin de saison ©SIpa

Le Paris Saint-Germain a ses comptes dans le rouge ! Et pas qu’un peu puisque le déficit devrait être d’environ 100 millions d’euros en fin de saison alors qu’il était estimé à 40 millions avant le début du championnat d’après Le Parisien. Etonnant quand on sait que la puissance financière du club de la capitale est gigantesque depuis que le Qatar est entré dans son capital l’été dernier.

Oui mais voilà, à trop mettre la main à la poche, les dépenses ont fini par surpasser les recettes. Selon les estimations, les recettes du club s’établiront en fin de saison à 100 millions d’euros tandis que les dépenses atteindront les 200 millions d’euros. Faites la soustraction et vous obtiendrez le déficit en question de 100 millions d’euros.

Des dépenses plus importantes que prévu

Les dirigeants parisiens ont surtout flambé depuis la seconde partie de la saison. L’entraineur Antoine Kombouaré a été licencié avec un chèque de 4 millions d’euros, Carlo Ancelotti et son salaire grassouillet (entre 6 et 7 millions d’euros annuels) l’ont remplacé, le staff s’est épaissi et le budget transfert (et donc salaire des joueurs) s’est élargi lors du mercato d’hiver. Ajoutez à cela les nombreux achats de joueurs du début de saison pour remodeler l’équipe et vous comprenez mieux comment le PSG a atteint un tel déficit.

Pas d’inquiétude

Pas de quoi s’inquiéter cependant. Les dirigeants qataris n’auront aucun mal a réinjecter le cash nécessaire au rééquilibre des finances et prévoient de larges bénéfices d’ici cinq ans. Prudence tout de même, le fair-play financier prôné par l’UEFA va bientôt entrer en vigueur et interdira un déficit cumulé sur les deux dernières saisons de plus de 45 millions d’euros.

Adrien Guiset