Quand la chute de Progress bloque des astronautes !

Selon l’agence de presse russe Interfax, trois astronautes doivent rester un mois de plus dans la Station spatiale internationale à cause de la perte du vaisseau cargo Progress.

0
1041
De gauche à droite : A.Shkaplerov, S.Cristoforetti, T.Virts. Crédits : vicspacewalker. ©ShutterStock

Le cargo russe Progress n’a pas fini de faire parler de lui ! En effet, l’agence de presse russe Interfax rapporte que trois des six cosmonautes de la Station Spatiale Internationale (ISS) ne pourront pas revenir sur Terre à la date initiale du 14 mai à cause de sa chute. La date de leur retour a été retardée de plusieurs semaines tout comme le départ vers l’ISS d’une autre équipe de spationautes. Vladimir Soloviev, qui dirige le segment russe de l’ISS, explique que le retour de ces scientifiques aurait été trop rapide par rapport à la perte du vaisseau russe.

Souvenez-vous : l’agence spatiale russe Roskosmos avait perdu le contrôle du Progress M-27M qui devait ravitailler l’ISS. Ce vaisseau spatial risquait alors de s’écraser sur Terre sans que l’on ne sache où ni comment. Après avoir effrayé une bonne partie de la population, il s’est finalement désintégré dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Pacifique le 8 mai. Sa destruction a coûté environ 500 millions d’euros de matériel et de cargaisons à la Russie.

De la perte d’un vaisseau au retard d’astronautes

Selon Vladimir Soloviev, le retour des astronautes demain aurait été « inapproprié » alors que le public se remet juste de la frayeur d’un accident cosmique. Il a donc proposé aux chercheurs de ne rentrer qu’au début du mois de juin, sachant les risques inhérents à ce type d’opérations. L’italienne Samantha Cristoforetti, l’Américain Terry Virts et le Russe Anton Shkaplerov devront donc travailler encore un mois dans l’espace. La date exacte n’a pas encore été indiquée.

L’équipe qui doit remplacer les trois spationautes a dû également reporter son voyage. Au lieu de partir le 26 mai, ils partiront vers la fin du moins de juillet. Entre-temps, deux vaisseaux de ravitaillement doivent être envoyés à l’ISS: le premier, américain, est prévu pour le 19 juin et le second, russe, pour le courant du mois de juillet.

Vladimir Soloviev se veut rassurant et précise que le reste du calendrier de la Station Spatiale Internationale ne devrait pas être modifié.

Lire aussi :

Soyouz : trois astronautes rejoignent l’ISS

ISS : une mission d’un an pour se préparer à un voyage sur Mars

Yuna Boudré