Quand la crotte devient papier

Tout se recycle ! Même les déjections d'éléphant qui se transforment en papier. Doit-on écrire avec des lettres d'amour ?

0
6393

L’argent n’a pas d’odeur. Et ce n’est pas la société Maximus, une entreprise srilankaise spécialisée dans le recyclage de la crotte d’éléphant pour en faire du papier, qui démentira le proverbe. La société traite deux tonnes de déjection de pachydermes par jour. Tout juste assez pour alimenter une demande croissante au Japon, en Europe et aux Etats-Unis. Le papier composé à 75% de matière première animale et d’un quart de carton recyclé est parfaitement désodorisé ! Dix kilos de crottes d’éléphants produisent de 600 à 660 feuilles format A4, vendues au prix de 50 centimes les six.

La rédaction