Refusé à l’école pour un nom infernal

Pas évident d'avoir un nom d'enfer lorsqu'on souhaite s'inscrire dans une école religieuse. N'appelle-t-on pas ça de la discrimination ?

0
1385
Australie : Un nom d'enfer ©ThinkStock

Une école catholique de Melbourne a refusé d’inscrire un jeune garçon, Max Hell (enfer). Motif : son nom de famille pourrait poser problème lors des enseignements religieux… « Nous sommes en 2007, pas en 1407, nous ne sommes plus à l’âge des ténèbres », s’est indigné le père, Alex Hell, dont le patronyme est d’origine autrichienne. Il avait à un moment proposé au principal de l’école Saint-Pierre l’Apôtre d’appeler son fils Wembridge, du nom de jeune fille de sa femme. Avant de se raviser. Max, le mal-aimé, ira dans une autre école. Et tant pis pour le Saint-Esprit !

Solenne Durox