Requin : le surfeur attaqué n’a pas respecté les règles

Un surfeur a été attaqué le mardi 22 juillet au large de la plage de Saint-Leu, sur l'île de la Réunion. Ses plaies sont importantes mais il devrait survivre. L'homme de 51 ans se trouvait dans une zone non surveillée. Il pourrait être sanctionné.

0
1539
Ayant enfreint la réglementation en s'aventurant dans une zone littorale non surveillée, le surfeur attaqué risque une amende d'une quarantaine d'euros. - crédit photo : Shane Gross ©ShutterStock

L’accident est survenu hier, mardi 22 juillet. Un homme de 51 ans a été attaqué par un requin à la Réunion, au large de la plage de Saint-Leu. Mordu au mollet et au poignet droits, le surfeur a donné un coup de pied au squale, puis est parvenu à rejoindre le rivage. « Il a été récupéré par des gens sur place qui ont prévenu les pompiers », a expliqué Thierry Robert, le député-maire de Saint-Leu (BFM TV). Hospitalisé à Saint-Paul, l’homme attaqué est sain et sauf mais souffre de plaies graves.

Les activités nautiques sont interdites dans les zones non surveillées

En mer, « les conditions sont assez dégradées avec une forte houle », a précisé Lionel Hechard, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Paul. Cela augmente le risque d’attaque de requin. Par ailleurs, depuis le 26 juillet 2013, un arrêté préfectoral interdit la baignade et les activités nautiques, dont le surf, en dehors du lagon. Le 4 juillet, Jean-Luc Marx, le préfet de l’île de la Réunion, avait recommandé dans un communiqué « la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin ».

Requin : le surfeur imprudent pourrait être sanctionné

Le surfeur attaqué mardi fait l’objet d’une procédure judiciaire, comme c’est le cas pour tout accident ayant eu lieu sur le domaine public. Comme il a enfreint la réglementation en s’aventurant dans une zone littorale non surveillée, il risque une amende d’une quarantaine d’euros mais « il reviendra à l’officier du ministère public de donner suite, ou pas, au non respect d’un arrêté préfectoral », a indique Lionel Hechard.

Cette attaque est la première de l’année. Elle confirme la recrudescence de requins le long des côtes réunionnaises pendant l’hiver austral. Treize attaques de squales, dont 5 mortelles, ont été recensées depuis février 2011 à la Réunion.

Sur le même thème :

Lire aussi : Une mannequin nage avec un requin (vidéo)

Lire aussi : En Australie, les requins tweetent

Damien Rigat