Royaume-Uni : « Go home », la campagne choc contre les immigrés

« Go home ». Difficile d’être plus explicite que cela. La nouvelle campagne anti-immigrés fait ses preuves en Grande-Bretagne, mais choque la population.

0
1938
Le camion affichant la campagne anti-immigrés britannique est surnommé le "van raciste". ®Twitter ©DR

Après s’être attaqué à la pédopornographie, le Premier ministre britannique David Cameron se penche à présent sur le cas des immigrés. Une campagne choc a été lancée dans plusieurs arrondissements de Londres pour inciter les sans-papiers à quitter le pays.

« Go home » : la campagne choc contre les immigrés

Des camions affichent cette inscription : « En Grande-Bretagne illégalement ? Rentrez chez vous ou risquez une arrestation ». Comme si cela n’était pas assez clair, la phrase « 106 arrestations près de chez vous la semaine dernière » est ajoutée en haut à droite.

Un numéro est même mis à la disposition des clandestins : il suffit d’envoyer « Home » par SMS pour recevoir les informations nécessaires sur la procédure à adopter pour rentrer dans son pays.

Ce lundi, le porte-parole de David Cameron a déclaré au Guardian que cela fonctionnait et que la campagne pourrait bien être étendue à tout le pays. Pour lui, il s’agit d’une approche « constructive », les clandestins sont invités à partir d’eux-mêmes et non contraints.

> Lire aussi : Education : une campagne « choc » contre la gifle 

Le « camion raciste » très critiqué

Ce n’est pas l’avis du ministre des Affaires, Vince Cable, qui a dénoncé une campagne « stupide et agressive ». Certains signalent que le slogan utilisé rappelle celui des graffitis xénophobes des années 70.

Sur Twitter, les internautes s’insurgent ou parodient le « camion raciste » (#racistvan). Le quotidien britannique précise que la campagne a coûté environ 11 000 euros pour 6 arrondissements de la capitale.  

> Lire aussi : Une campagne anti-maltraitance que seuls les enfants peuvent voir

Source : Twitter

VIDÉO – Vince Cable s’exprime sur la campagne au Andrew Marr Show (en anglais)

Charlotte Loisy