Sauter le petit déjeuner ne serait pas si grave

Contrairement à ce que l'on entend partout, tout le temps, sauter le petit déjeuner n'aurait pas d'impact négatif sur la santé. Deux récentes études le prouvent.

0
2818
Le petit déjeuner aide à rester concentré en cours de matinée. ©ShutterStock

Le matin, faites-vous partie des inconditionnels du café-tartines, ou de ceux qui ne peuvent rien avaler ? Quelle que soit la réponse, votre médecin ne pourra plus rien vous reprocher. Deux études récemment publiées ont démontré que sauter le petit déjeuner n’était absolument pas néfaste pour la santé, contrairement à ce que l’on nous assène depuis des lustres. La première a été réalisée par des chercheurs de l’Université d’Alabama à Birmingham (États-Unis) ; la seconde, par des chercheurs de l’Université de Bath (Royaume-Uni). Toutes deux affirment que le fait ne pas manger le matin n’augmente ni le risque d’obésité, ni celui d’avoir un taux élevé de cholestérol ou de sucre dans le sang.

La première étude a été menée sur 300 volontaires qui souhaitaient tous perdre du poids. La moitié du groupe a pris un petit déjeuner tous les matins, durant toute la durée de l’expérience (3 mois et demi) ; l’autre moitié s’est passée de ce repas. A terme, aucun des individus n’a perdu de poids.

La seconde étude a consisté à évaluer la glycémie et le taux de cholestérol de 30 candidats, qui avait pour habitude de petit-déjeuner ou pas. Finalement, en comparant leurs analyses sanguines, les chercheurs n’ont pas trouvé de différences significatives.

Le petit déjeuner important pour les enfants

Il serait faux d’affirmer que le petit déjeuner n’apporte aucun « bonus ». Les chercheurs sont tout de même d’accord pour dire que les mangeurs du matin ont tendance à être plus dynamiques que les autres, avant l’heure du déjeuner. Les enfants et les adolescents, notamment, ont réellement besoin de petit-déjeuner, pour pouvoir se concentrer et être plus efficaces en classe.

Pour James Betts, l’un des auteurs de la seconde étude, d’autres travaux, plus longs et menés sur de plus larges panels, sont encore nécessaires pour comprendre le réel impact du premier repas de la journée sur la santé.

Lire aussi : 

Le petit déjeuner n’aiderait pas à perdre du poids

Crise cardiaque : les hommes devraient éviter de sauter le petit déjeuner

Julie Toury