SAV des émissions : c’est fini !

Le SAV des émissions d'Omar et Fred ne sera plus programmé sur Canal+ dès la rentrée prochaine. Reste à savoir qui aura l'audace de passer derrière eux.

0
4464
téléphone ©ThinkStock

« Service après-vente bonjour ! »…Plus personne ne devrait entendre petite phrase, entonnée autour de 20h45 par Fred Testot et Omar Sy, dans l’émission Le Grand Journal sur Canal +, à partir de la rentrée prochaine.

La rumeur avait été lancée en début d’année, avant d’être démentie. Mais il semblerait que cette fois, le SAV des émissions, programme court culte de Canal+, ne sera pas reconduit à la rentrée. C’est le directeur général adjoint de la chaîne lui-même, Rodolphe Belmer, qui l’a annoncé ce mardi, lors d’une interview à Libération.

Alors apprêtez vous à dire « au revoir » à « Super Connard » ou encore « François le Français ».

La fin du SAV : prévisible ?

Si c’est sans doute un choc pour les fans, ce n’est en revanche pas une surprise. Les deux protagonistes croulent sous les propositions au cinéma et affichent un agenda bien chargé depuis quelque temps.

D’abord Omar Sy, qui après le succès fou d’ »Intouchables » avait reçu le César du meilleur acteur, sera à l’affiche des « Seigneurs » d’Olivier Dahan, en septembre prochain. Il fera également parti du casting de « L’écume des jours », prochain film de Michel Gondry, adapté du roman de Boris Vian.

 Cet arrêt permettra à Omar Sy de passer un an à Los Angeles et à Canal+ de « travailler à renouveler [leur] offre d’humour ». « Omar avait besoin de se ressourcer, vivre un peu pour lui, avant de mieux repartir en 2013 pour une nouvelle saison », a-t-on assuré au sein de la chaîne.

Ce ne sont pas les opportunités qui manquent non plus du côté de Fred Testot. Après « Dépression et des potes », « Sea, no sex and sun » ou son apparition dans le « Marsupilami », il sera à l’affiche de quatre films dans les mois à venir, notamment dans « Le grand méchant loup…ou la véritable histoire des trois petits cochons », de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine.

Un remplaçant pour le SAV ?

Initié en 2005, le SAV cartonne depuis sa création. D’abord diffusé dans «20h10 pétantes» de Stéphane Bern puis dans le «Grand journal» de Michel Denisot à partir de 2006, le «SAV» enregistrait des pics d’audiences et battait tous les records sur les réseaux sociaux. La page Facebook du programme compte aujourd’hui plus de trois millions de fan, prenant la tête du top 20 des émissions télé les plus populaires sur le réseau social.

Alors, qui sera à la hauteur pour remplir le créneau occupé pendant des années par les deux énergumènes ? Réponse à la rentrée dans le Grand Journal qui ne laisse pour l’instant filtrer aucun détail sur sa nouvelle formule, si ce n’est le remplacement d’Ariane Massenet par Daphné Bürki.

Mathilde Bourge