SFR tacle Free Mobile dans une publicité

Chez SFR, la vengeance est un plat qui se mange froid. L’opérateur critique son concurrent Free Mobile - sans le citer - dans une nouvelle publicité.

0
3469

Visiblement, certains opérateurs ont encore du mal à digérer l’arrivée de Free et de ses forfaits révolutionnaires sur le marché de la téléphonie mobile, le 10 janvier dernier. Dans sa dernière campagne publicitaire destinée à la presse, SFR ne manque pas de tacler le « petit nouveau », sans le citer. « Chez nous, les boutiques sont comme notre réseau : elles couvrent toute la France », affiche la marque dans les pages des journaux. Par crainte que le message ne soit pas suffisamment clair, l’opérateur en remet une couche en signant « SFR. De bons forfaits. Une vraie assistance. Un grand réseau ». On devine bien que les propos visent directement Free Mobile, critiqué depuis un mois pour la qualité de son réseau et la quasi-inexistence de magasins en France.

Il est vrai que l’opérateur dirigé par Xavier Niel ne dispose aujourd’hui que de trois boutiques, à Rouen, Troyes et Angers. Néanmoins, une centaine de « Free Centers » devraient ouvrir leurs portes au cours des prochains mois. Concernant le réseau, Free Mobile couvre pour l’instant entre 30 et 40 % du territoire avec ses propres antennes, contrairement aux autres opérateurs qui tendent eux vers 100 %. En attendant, Free a signé un accord d’itinérance avec le numéro un français, Orange, pour avoir accès à son réseau.

La lettre ouverte de Bouygues Télécom

Hier déjà, Bouygues Télécom publiait dans les journaux une lettre ouverte, pour rappeler l’existence de ses offres à petits prix B&You, disponibles sur Internet. A l’instar d’SFR, mais peut-être de façon plus diplomatique, l’opérateur insistait lui aussi sur la qualité de son réseau et de son service après-vente.

 

Julie Toury