SNCF : la vraie fausse grève venue d’un SMS

Un curieux et mystérieux SMS reçu par quelques 160 000 cheminots et leur enjoignant à faire grève jette le trouble à la SNCF.

0
3490
SNCF : la vraie fausse grève venue d'un SMS ©ThinkStock

Alors que les perturbations dans le transport aériens tendent à se résoudre d’un côté (Lyon) et se développer de l’autre (menaces sur Rennes et Mulhouse alors que l’aéroport de Nice semble finalement épargné), un drôle de message envoyé à quelques 160 000 cheminots via SMS et leur enjoignant à faire grève a jeté le trouble au sein de la SNCF.

Révélé par nos confrères du Parisien, ce message indiquait que « Suite à la quasi-faillite de la Société générale, banque gérante des PFA (primes de fin d’année) de la SNCF, celle-ci est à l’heure actuelle incapable de verser les PFA de chaque cheminot…Un ultimatum a été fixé à Guillaume Pepy (PDG de la SNCF) de faire le nécessaire dès ce lundi pour que chaque cheminot reçoive sa prime, à défaut de quoi aucun train ne circulera dès mardi 5 heures du matin ».

Une mystérieuse invitation à faire grève qui ne serait en fait qu’un énorme canular puisque ni les syndicats, ni la direction ne savent à l’heure actuelle qui est à l’origine de ce message. La première vraie fausse annonce de grève en quelque sorte.

JFM