Spirit découvre de l’oxygène sur Mars

La sonde Spirit a apporté la preuve d'une présence passée d'oxygène sur Mars. Un nouvel élément prouvant que la vie a un jour été possible sur la planète rouge.

0
1303
Spirit, la sonde lancée sur Mars en 2004 ®Nasa ©DR

Alors que la presse ne parle que de Curiosity, Spirit revient sur le devant de la scène grâce à une étonnante découverte. La sonde robotique, arrivée en 2004 sur Mars et considérée comme hors service depuis 2011, a apporté la preuve que la planète rouge possédait une atmosphère très riche en oxygène, il y a au moins 1,5 milliards d’années. En effet, la Nasa, qui a perdu le contact avec l’engin le 30 mars 2010, n’avait pas encore terminé les analyses des données récoltées par Spirit. Mais les chercheurs ont récemment étudié d’anciennes roches, dont certaines âgées de plus de 3,7 milliards d’années, qui prouvaient la présence passée d’oxygène en grande quantité.

Lire aussi : Mars : Curiosity dévoile un panorama de 1,3 milliards de pixels

Ce nouvel élément vient compléter les informations fournies par les rovers Curiosity et Opportunity, qui ont récemment confirmé que Mars était, il y a fort longtemps, plus chaude et humide qu’à présent. Les robots avaient également apporté la preuve de la présence passée d’une eau au pH neutre ainsi que de rivières.

Bernard Wood de l’Université d’Oxford n’hésite pas ainsi à recroiser les données et à partager sa théorie : « Puisque c’est l’oxydation qui donne à Mars sa couleur particulière, il y a de fortes chances que la planète rouge ait été humide, chaude, et a rouillé pendant des milliards d’années avant que l’atmosphère de la Terre ne devienne riche en oxygène. » De nouveaux éléments qui confirment la présence d’une vie passée sur Mars.

Mathilde Bourge