Taxe d’habitation : elle baisse encore en 2021

0
309
taxe d'habitation
D'ici 2023, la taxe d'habitation devrait disparaitre.

Bonne nouvelle : les pouvoirs publics suppriment la taxe d’habitation progressivement. Cette réforme vise 80% des contribuables dès 2020.

Vers une suppression totale

La suppression de la taxe d’habitation est progressive. Les pouvoirs publics instaurent un dégrèvement progressif. out dépendra du revenu fiscal de référence des contribuables.

-30 % en 2018

– 65 % en 2019

– 100% en 2020

 Cette réforme permet à environ 80 % des foyers d’être exonérés de la taxe d’habitation en 2020. Toutefois, il faudra attendre 2023 pour qu’elle s’applique à tous.   Ils bénéficieront à leur tour d’un dégrèvement progressif comme suit :

-30 % en 2021

– 65 % en 2022

– 100% en 2023

Un simulateur en ligne

Pour estimer au plus juste ce que vous aurez à payer en 2021, aidez-vous du simulateur Taxe d’habitation sur www.impots.gouv.fr. Rendez-vous dans votre espace particulier, rubrique ” Paiements “. Ensuite, cliquez sur l’option : ” Gérer mes contrats de prélèvement “. Puis, ” Moduler vos prélèvements mensuels “. Reste à indiquer le montant de l’impôt estimé, tel qu’indiqué par le simulateur, en y ajoutant le montant de la redevance télé (138 euros).

A savoir : L’administration fiscale répond à vos questions au 08 09 40 14 01 (service gratuit + coût de l’appel) du lundi au vendredi de 8h30 à 19h ou par messagerie sécurisée accessible depuis votre espace particulier.

Une réforme qui ne concerne pas les aux résidences secondaires 

Même, s’il paye la taxe de sa résidence principale, le propriétaire d’une résidence secondaire doit payer la taxe d’habitation qui s’y applique.

La réforme ne s’appliquera pas aux résidences secondaires.

Si vous payez déjà la contribution à l’audiovisuel public (CAP), pour votre logement principal, c’est différent. Vous ne devez pas à la payer pour votre résidence secondaire.

Attention, certaines communes appliquent une majoration de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires.