The Voice : voir avec ses oreilles

Des chercheurs israéliens viennent de créer The Voice, un dispositif permettant de transformer des données visuelles en sons. Un espoir pour les non-voyants.

0
1255
La zone dédiée à la vision s'activait lorsque les non-voyants participant à l'étude réussissaient à traduire un son en image. - crédit photo : Lichtmeister Photography Productions ©ThinkStock

Rien à voir avec le télé-crochet. The Voice désigne ici un logiciel conçu par des chercheurs israéliens, présenté le 17 mars dans la revue Current Biology. Le principe : transformer en sons des informations visuelles pour permettre aux non-voyants de mieux se représenter le monde qui les entoure.

The Voice : des sons plus ou moins aigus pour se repérer

Les scientifiques ont basé leur étude sur le constat suivant : les personnes aveugles sont capables, comme les dauphins, de repérer des corps dans l’espace grâce aux données sonores qu’ils perçoivent. Pour aller plus loin, le professeur Amir Amedi – spécialiste du cerveau à l’Université hébraïque de Jérusalem – et ses collègues ont appris à un groupe de non-voyants de naissance à « voir » grâce à un outil traduisant les images en sons. The Voice enregistre tout d’abord une image en la scannant de gauche à droite, à l’aide d’une caméra. Ensuite, un algorithme convertit le visuel en mélodie. Chaque point correspond à une note précise. Plus il est situé vers le haut de l’image, plus il sera aigu ; plus il se trouve vers la gauche, plus il interviendra tôt.

The Voice : une dizaine d’heures d’apprentissage

Les testeurs ont essayé d’analyser les sons perçus pour les convertir en des formes simples puis ont tenté de traduire des mélodies plus élaborées. Il faut plusieurs dizaines d’heures pour apprendre à analyser correctement les signaux sonores.

Au cours de l’expérience, les chercheurs ont observé le cerveau des participants par IRM. Ils ont remarqué que la région dédiée à la vision s’activait lorsque les non-voyants réussissaient à traduire un son en image. « Cela démontre que la division du cerveau en zones définies par le type d’information sensorielle qu’elles traitent – cortex visuel, cortex auditif… – est imprécise, commente Ella Striem-Amit, coauteur de l’étude (Le Figaro). Il semble en fait que cet organe soit organisé en fonction des tâches qu’il accomplit, et non des sens auxquels il est relié. » The Voice représente un véritable espoir pour les personnes aveugles.

Sur le même thème :

Lire aussi : Pourquoi la musique freine le vieillissement ?

Lire aussi : Écouter de la musique en dormant serait bon pour la mémoire

Cécile David