Tombeau de Toutânkhamon : un « big bang » annoncé

La salle secrète repérée dans le tombeau du pharaon Toutânkhamon serait-elle la chambre funéraire de Néfertiti ? Le ministre du Tourisme égyptien, Hisham Zaazou, a annoncé qu’il tiendra une conférence en avril prochain pour révéler une découverte qui devrait provoquer un véritable « big bang ».

0
3691
Trésors de Toutankhamon ©KERIBAR/SIPA

« Un big bang » : c’est à quoi il faudra s’attendre en avril prochain. Le ministre du Tourisme égyptien, Hisham Zaazou, a annoncé au quotidien ABC lors d’un déplacement en Espagne, qu’il organisera une conférence de presse au Caire pour présenter une découverte majeure concernant le contenu de la salle secrète repérée dans le tombeau du pharaon Toutânkhamon.

En novembre dernier, les scientifiques égyptiens, japonais et français, mobilisés depuis le 25 octobre 2015 dans le cadre de la mission « Scan Pyramids », avaient constaté une « quantité d’anomalies thermiques » après avoir passé au radar les parois. Des résultats qui avaient alors conduit le ministre des Antiquités, Mamdouh El Damaty, à déclarer qu’il y avait « 90% de chances qu’il y ait une autre chambre, une autre tombe derrière la chambre funéraire de Toutânkhamon ».

Il n’y aurait donc plus de doute. Cette pièce secrète existerait donc bien.

La tombe de Néfertiti enfin découverte ?

Serait-ce la tombe de la reine Néfertiti ? Si cela était le cas, cette découverte confirmerait l’hypothèse de l’archéologue britannique Nicholas Reeves, qui prétend que la reine Néfertiti est enterrée dans une chambre secrète. À ce jour les égyptologues n’ont jamais découvert la momie de l’épouse d’Akhenaton, célèbre pour sa beauté et qui a exercé un rôle politique et religieux majeur au XIVe siècle avant Jésus-Christ. Si la tombe de la reine était enfin découverte, il s’agirait alors de l’une des plus grandes découvertes du siècle. 

Néfertiti ou non, la salle ne serait pas vide, elle serait « pleine de trésors », a déclaré le ministre du Tourisme égyptien au quotidien espagnol. 

Selon d’autres hypothèses, il se pourrait que la salle abrite la dépouille de Kiya, une des épouses d’Akhenaton ou de sa fille Merytaton. D’autres sceptiques pensent qu’il n’y a absolument rien.

Réponse en avril. Toutefois, l’exploration de cette salle secrète sera très délicate puisque la tombe de Toutânkhamon est un trésor inestimable et que la paroi qui bloque l’entrée de la pièce cachée est recouverte d’une fresque. Les chercheurs devront trouver un moyen pour y pénétrer sans abîmer la sépulture de Toutânkhamon.

Lire aussi : Une neuvième planète dans notre système solaire ? 

Justine Dupuy