Tous les vins contiennent des pesticides, même les bios !

D'après une enquête de l'UFC-Que Choisir, tous les vins, même les bios, contiendraient des pesticides. Et le prix de la bouteille n'aurait aucune influence sur le résultat.

0
1580
En France, aucune réglementation n'impose un seuil maximal de toxicité du vin ©ThinkStock

L’information est tombée l’année dernière et elle se confirme aujourd’hui. Dans son dernier numéro, le magazine de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir nous informe que tous les vins, mêmes les bios, contiennent des pesticides.

Avant de publier son article, la revue a fait analyser 92 bouteilles de vin provenant de toute la France et de toutes les agricultures (conventionnelle, bio, raisonnée). Toutes contenaient des pesticides à des taux plus ou moins élevés. « Les vins issus de cultures conventionnelles hébergent en moyenne quatre pesticides, des fongicides pour la plupart », souligne l’étude, qui révèle également que le prix de la bouteille n’aurait pas d’influence sur le résultat.

Pesticides dans le vin : faut-il s’inquiéter ?

Malgré cette découverte peu ragoûtante, l’UFC-Que Choisir se veut rassurante. D’après ses analyses, les pesticides détectés ne sont présents qu’en petite quantité et ne présenteraient pas de danger pour les consommateurs. En revanche, ce type de pratique peut se révéler dangereux pour les viticulteurs, en contact direct avec les produits, et qui ont plus de risque de développer des cancers et la maladie de Parkinson.

A quand une réglementation pour les viticulteurs ?

En France, aucune réglementation n’impose un seuil maximal de toxicité du vin. Pourtant, de telles mesures existent au Canada, au Japon, en Suisse et aux Etats-Unis. Des règles qui ont déjà poussé certains agriculteurs français à mieux contrôler leurs vins afin qu’ils ne soient pas retoqués par les pays étrangers.

> Lire aussi : Pesticides : les risques pour la santé confirmés

Mathilde Bourge