Transport vers les centres de vaccination

0
283
centre de vaccination et personnes fragiles.
Le transport des personnes fragiles a été prévu par l'appli mobile Padam Mobility en quelques clics. Shutterstock ID 181674146; Nom magazine: RŽponse ˆ tout !; NumŽro du magazine: 367 - dŽcembre 2020; Client/Licensee: Fleurus Presse

Transporter les personnes fragiles vers les centres de vaccination : un défi relevé par le transport public et le TAD (Transport à de la Demande Dynamique) développé par Padam Mobility (conjointement à Setec) en Région Île-de-France.

Gabriel Attal a confirmé la volonté du gouvernement de travailler conjointement avec les collectivités locales et les mairies pour mettre en place les moyens nécessaires à la vaccination de tous les citoyens. Mais, comment imaginer vacciner tous les patients atteints de maladie grave et les personnes âgées de plus 75 ans ne pouvant plus se déplacer ?

Personnes concernées

Aujourd’hui, la campagne de vaccination vise en priorité les publics les plus fragiles. Ceux pour qui le vaccin contre le coronavirus est le plus urgent. Ceux pour qui la mobilité peut relever du défi. Il faut donc pouvoir transporter ces publics sur les lieux de vaccination. Or, ces personnes fragiles ne faisaient pas partie des préoccupations principales de ceux qui conçoivent les réseaux de transport en commun. Par conséquent, les collectivités vont mettre en place des bus et navettes afin d’assurer le transport des personnes fragiles jusqu’aux centres de vaccination.

Padam Mobility a la réponse 

La Région Île-de-France, en collaboration avec les départements, s’est appuyé sur les réseaux départementaux PAM (Pour Aider à la Mobilité) qui aident les personnes souffrant d’une invalidité de 80% et plus de se déplacer dans la région. D’autre part, elle s’est tournée vers Transport à la Demande DynamiqueTAD IDFM. Une innovation, réalisée conjointement par Padam Mobility et Setec pour répondre à la demande d’Île-de-France Mobilité. Le TAD IDFM a déjà permis à des dizaines de milliers d’usagers de disposer de transports en communs sur le territoire d’Île-de-France.

Comment ça marche?

Ultra-flexible, Le TAD Dynamique développé par Padam Mobility permet de réserver un trajet. En effet, grâce à l’application mobile Padam Moblity, il suffira simplement de sélectionner l’arrêt souhaité. En outre, les interfaces permettent de préciser si l’usager a plus de 75 ans. De nouveaux arrêts sur la plateforme de Padam Mobility ont été ajoutés dans la grande couronne parisienne : Rambouillet, Saint-Rémy les Chevreuse, Houdan, Melun, Nemours, Lagny ou encore Pontoise.

Par ailleurs, des équipes mobiles de médecins et infirmiers libéraux seront déployées pour pouvoir vacciner directement les patients à leur domicile. Notamment, ceux qui doivent restés impérativement alités et ceux qui n’ont pas la possibilité de quitter leur domicile.