Un bloc de glace tombé du ciel détruit le toit d’une maison

Le toit d'une maison en Californie a été détruit par un bloc de glace tombé du ciel. Si ce phénomène reste un mystère, les scientifiques ont leur idée sur la question...

0
2756
Un bloc de glace tombé du ciel détruit le toit d'une maison ©ThinkStock

« C’est le ciel qui nous tombe sur la tête » comme dirait notre national Obélix. Dimanche dernier, en Californie (Etats-Unis) Rong Zhang et sa famille était tranquillement chez eux, lorsqu’un « boom » fait trembler leur maison.

Que s’est-il passé? C’est ce que cette famille se demande. Ils décident donc de sortir pour constater les dégâts. Ce jour-là, pas de pluie ni d’orage et pourtant, leur toiture est en morceau et et des bouts de tuiles sont éparpillés sur le sol.

C’est alors que Rong Zhang découvre le fauteur de trouble: un bloc de glace de la taille d’un ballon de basket.

Le réchauffement climatique: cause de l’incident?

La police et les enquêteurs chargés de l’affaire émettent une première hypothèse pour expliquer ce phénomène hors du commun. La maison de la famille Zhang se trouve sur la trajectoire de l’aéroport de San Francisco. La police demande donc à la Federal Aviation Administration de vérifier sur leurs radars si aucun bloc de glace ne serait tombé d’un avion. Ce phénomène, bien que très rare, se produit parfois. Mais la glace qui chute est généralement bleue, or celle qui a détruit la toiture est blanche.

Les scientifiques, quant à eux, envisagent la piste d’un évènement, appelé le phénomène de megacryometeors. Ce nom saugrenu fait référence à l’une des conséquence du réchauffement climatique où la partie inférieure de l’atmosphère se dilate et s’élève, engendrant de la grêle sans orage.

Ces treize dernières années, quarante phénomènes équivalents ont été recensés.

Mathilde Bourge