Un bonnet de bain pour les barbus

Virgin Trains a dévoilé un prototype de bonnet de bain à barbe. Un morceau de lycra qui protégerait cheveux et autres poils afin que les hipster puissent barboter en toute tranquillité.

0
3720
Le Bear Cap est en plus réutilisable et réglable, « un bonnet innovant pour les hommes barbus ». ©DR

On le sait. Dans l’eau, l’hydrodynamisme est important. Plus le corps est lisse, plus il glisse, au grand dam des Hipsters, qui ne sauraient trop choisir entre la barbe et le barbotage. Pour répondre à ce dilemme, et à ces questions de pénétration dans l’eau, Virgin Trains a élaboré un bonnet de bain pour barbe : le Bear Cap.

Ce « bonnet » d’un nouveau genre se présente dans une matière lycra, recouvre bien sûr la tête et s’étend vers le bas pour envelopper le menton et donc la barbe. Seuls les yeux, la bouche et le nez sont dégagés, comme une sorte de cagoule imperméable. De cette façon, tous poils confondus sont ramassés et diminuent la trainée. L’hydrodynamisme est amélioré. Le Bear Cap est en plus réutilisable et réglable, « un bonnet innovant pour les hommes barbus ».

Un test du bonnet au Great North Swin

Entre performances sportives et esthétisme, plus besoin de choisir. Le Bear Cap sera mis à l’essai lors du Great North Swin, un festival de nage qui se tiendra du 12 au 14 juin, au lac Windermere, dans le Nord-Ouest de l’Angleterre. Virgin Trains, compagnie ferroviaire comme son nom l’indique, déclare même « qu’en plus des billets réduit à 50 % pour l’évènement, les concurrents désireux [et qui voyagent avec la compagnie] se verront offrir ce bonnet innovant pour les aider à faire de leur mieux ».

Car c’est bien là tout le paradoxe du Hipster Anglais. D’après un sondage réalisé par l’entreprise, ¼ des hommes trouvent que la barbe gêne pour faire du sport, 32 % trouve qu’il s’agit même d’un inconfort, mais ils sont presque 50 % à refuser les joues glabres. À ne pas douter donc que le Bear Cap trouvera son public et les Hipster ont désormais un nouvel accessoire beauté !

Lire aussi : Pakistan : menacé de mort à cause de sa belle moustache
Lire aussi : Et si les poils étaient nos alliés ?

Laurie Ferrère