Un gel vaginal contre le VIH

Des chercheurs américains viennent d'élaborer un gel anti-VIH à appliquer après un rapport sexuel. Il serait efficace à 84 %.

0
1186

C’est une nouvelle avancée contre le VIH. Alors que les espoirs se concentrent principalement sur l’élaboration d’un vaccin, des chercheurs américains viennent de mettre au point un gel vaginal capable de bloquer le virus après un rapport sexuel.

« Nous avons pensé qu’un gel pouvant être appliqué par les femmes après un rapport affecterait moins leurs habitudes avec leur partenaire, leur donnerait un meilleur contrôle de son utilisation et éliminerait la nécessité d’anticiper une relation sexuelle », expliquent les chercheurs du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Un gel efficace à 84 %

Ce gel anti-VIH à appliquer après un rapport contient une substance empêchant le virus de pénétrer dans l’ADN. Plus précisément, il agit en bloquant l’intégration du virus dans les cellules immunitaires humaines, ce qui empêche l’infection.

Pour tester l’efficacité de ce gel, les chercheurs ont exposé six singes au virus de l’immunodéficience simienne (VIS), l’équivalent du VIH chez les hommes. Les scientifiques ont constaté qu’une application du gel dans les trente minutes avant un rapport bloquait complètement le virus. Plus surprenant, le gel, appliqué dans les trois heures après la relation, était encore efficace à 84 % puisque cinq des six singes traités sont restés séronégatifs pendant dix semaines. A l’inverse, quatre autres macaques ayant reçu un placebo ont été infectés.

Les auteurs de l’étude attendent désormais de pouvoir tester leur gel anti-VIH sur l’homme, probablement d’ici cinq à dix ans. Plus de 35,3 millions de personnes vivent actuellement avec le virus, dont 2,1 millions d’adolescents.

Sur le même thème :

Lire aussi : Sida : un anneau vaginal pour se protéger du virus

Lire aussi : VIH : cherche volontaires pour tester un vaccin

Maxime Quéma