Un implant rétinien pourrait redonner partiellement la vue

Bien que les résultats n’aient pas officiellement été publiés, un implant rétinien pourrait redonner partiellement la vue aux patients devenus aveugles à la suite d’une rétinite pigmentaire.

0
6074
Un implant rétinien pourrait redonner partiellement la vue ©ThinkStock

Il y a six ans, lors d’un essai clinique international, un implant rétinien qui restaure partiellement la vue a été placé chez deux patients britanniques devenus aveugles à la suite d’une rétinite pigmentaire. Bien que les résultats sur cette essai n’aient pas encore été rendus officiellement, les scientifiques ayant travaillé dessus semblent plutôt optimistes quant à l’efficacité de ce procédé.

A l’origine de ce procédé, ce trouve l’entreprise allemande Retina Implant qui teste, maintenant depuis plus de six ans, cette technique sur l’homme. Pour restaurer la vision des personnes devenues aveugles, une micropuce est placée sous la rétine.

La micropuce mesure 3 mm, et se compose de 1 520 électrodes qui captent la lumière et la transforment en un signal électrique proportionnel à l’intensité lumineuse. L’information est transmise via le nerf optique, jusqu’au cerveau, qui va alors recréer une image. Tim Jackson, chirurgien de l’œil au King’s College de Londres, explique que le cerveau doit alors réapprendre à voir.

Les patients qui souffraient de rétinite pigmentaire et qui ont reçu ce traitement ont pu ainsi recouvrer une partie de leur vision. Ils peuvent dorénavant distinguer une assiette blanche sur une nappe noire ou bien encore quelques objets du quotidien. Mais un Finlandais, Miikka Terho, parvient même à percevoir les couleurs alors qu’il ne devrait voir qu’en noir et blanc. Les résultats actuels de ce procédé s’avèreraient donc plutôt prometteurs.

« J’ai rêvé en couleur pour la première fois depuis vingt-cinq ans, donc une partie de mon cerveau qui était jusque-là endormie s’est réveillée ! » souligne Robin Millar un nouveau patient.

Maëla Priolet