Un « kit mariage » pour réduire le nombre de divorces ?

Le gouvernement va lancer prochainement un « kit de préparation au mariage civil » afin de préparer les couples dans cette union « à vie ». Reste à savoir si la mesure permettra de réduire le nombre de divorces, toujours aussi élevé.

0
5507
Un « kit mariage » pour réduire le nombre de divorces ? ©ThinkStock

Si les sentiments ne se contrôlent pas, le gouvernement a lui bien l’intention de réduire le nombre de divorces. Pour cela, Claude Greff, la secrétaire d’Etat chargée de la famille, a annoncé la création du « kit de préparation au mariage civil » qui interviendra prochainement. Il est censé faire prendre conscience aux jeunes mariés que derrière la magie du mariage existe un contenu juridique pas toujours très avantageux à leur égard. Claude Greff espère ainsi « rendre les familles plus responsables pour mieux assumer leur engagement. Le mariage civil reste une valeur sûre de notre société, d’où la nécessité de répondre au plus prêt aux attentes des couples ». Elle rappelle par ailleurs que « les conséquences des divorces sont humaines et financières ».

Ce kit sera proposé aux maires de France et se composera d’un livret récapitulant les droits et devoirs des époux et d’un « référentiel de formation » pour le personnel des hôtels de ville.

La France loin d’être un cas isolé en Europe

Le divorce est considéré comme un véritable fléau en France. En 2010, 251 654 mariages (civils) ont été célébrés tandis que 134 000 divorces ont été comptabilisés d’après l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). On a d’ailleurs l’habitude de dire qu’un mariage sur deux se termine en divorce. Mais cette statistique est loin d’être purement française et correspond même à la moyenne européenne. Avec 2,1 divorces pour 1 000 habitants, la France est loin d’être le mauvais élève de l’Union Européenne, ni le meilleur cela dit. La Belgique a par exemple le plus fort taux de divorce avec 3 pour mille et un taux de mariage équivalent. Les couples irlandais et italiens se révèlent être quant à eux les plus solides du Vieux Continent avec des taux de divorce respectifs de 0,8 et 0,9 pour mille habitants. Vous pouvez retrouver toutes ces données statistiques en cliquant ici.

Adrien Guiset