Un nouveau continent pourrait voir le jour

La Terre pourrait compter un nouveau continent d'ici 200 millions d'années. Son nom : l'Amasia.

0
5985
Un nouveau continent pourrait voir le jour ©ThinkStock

Les continents dérivent lentement, à la vitesse de quelques centimètres par an. D’ici 50 à 200 millions d’années, l’Amérique du Nord et l’Asie du Nord entreront en collision, sans doute au niveau du pôle Nord. Elles formeront alors un supercontinent : l’Amasia. L’Afrique et l’Australie, remontant vers le nord, viendront s’y agglutiner. Certains géophysiciens pensent que l’Antarctique pourrait suivre le même mouvement. Cela entraînerait ainsi la fonte totale de son immense calotte glaciaire et une montée du niveau de la mer de plusieurs dizaines de mètres. D’autres supercontinents se sont déjà formés par le passé. C’est le cas de la Nuna, il y a 1,8 milliard d’année ou de la Pangée, il y a 300 millions d’années.

Voici, en images, à quoi ressemblerait l’Amasia :

Solenne Durox