Un protège-dents contre les commotions cérébrales

Des chercheurs américains ont conçu un protège-dents – le FitGuard - détectant les commotions cérébrales, fréquentes chez les sportifs. Grâce à un système de LED, l'appareil évalue la gravité du choc.

0
3199
Le FitGuard s'allume en rouge si le choc est important. - photo : Cristian Ciocan (Hammer)(L) and Leif Larsson(R). ©DR

La commotion cérébrale, aussi appelée « traumatisme crânien », est généralement sans gravité. Mais chez certains sportifs (boxeurs, rugbymen, etc.), les chocs répétés au niveau de la tête peuvent altérer la mémoire, l’équilibre et les émotions. Dans les cas les plus sérieux, un impact peut même être mortel. Des chercheurs américains ont étudié le problème et mis au point un dispositif permettant de prévenir les risques de traumatisme. Baptisé FitGuard, il s’agit d’un protège-dents alertant le sportif d’une éventuelle commotion, dont les premiers symptômes sont parfois complexes à repérer. Il sait ainsi qu’il doit patienter avant de revenir sur le terrain ou de remonter sur le ring.

FitGuard : un appareil permettant de prendre les bonnes décisions après un choc

Le principe est simple : par le bais d’un système de LED fixé sur l’avant de l’appareil, le FitGuard s’allume en bleu en cas d’impact mineur, en rouge si le choc est plus violent. Dans ce cas, le risque de commotion cérébrale est deux fois plus important. Dans un deuxième temps, des informations sur l’impact sont envoyées vers une application. « Le FitGuard permettra de suivre le protocole habituel en cas de commotion tout en ayant des données quantitatives pour étayer les conclusions », résume Anthony Gonzales, l’un des créateurs du produit. Objectif : réduire les effets des blessures cérébrales et ainsi renforcer la sécurité des athlètes.

Pour l’instant, le FitGuard est en phase de test. Il devrait être prochainement mis en vente sur internet.

NOTE – Si des symptômes évidents, tels qu’une perte d’équilibre ou des vomissements, se manifestent après un choc au niveau du crâne, une surveillance médicale est indispensable pour détecter d’éventuelles complications.

Présentation du FitGuard :


© Anthony Gonzales

Sur le même thème :

Lire aussi : Mémoire – L’anesthésie générale avant un an serait néfaste

Lire aussi : Manquer de sommeil tue les neurones

Damien Rigat