Un SDF découvre des armes de guerre dans une poubelle

Un SDF a mis la main sur un arsenal de guerre dans une poubelle située près du Canal Saint-Martin, à Paris. Les armes appartenaient à un collectionneur.

0
1917
Les armes appartenaient à un collectionneur du quartier, récemment décédé. ©ThinkStock

Alors qu’il fouillait une poubelle place Stalingrad à Paris (XIXe), un SDF a découvert plusieurs armes de guerre dimanche 28 avril. L’homme d’origine bulgare, 43 ans, a immédiatement prévenu la police. L’information a été révélée ce jeudi par RTL.

Dans la poubelle se trouvaient quatre grenades, seize cartouches de tous calibres, un pistolet automatique de calibre 6,35 et une ogive M58, une sorte d’obus pour canons de chars d’assaut.

La famille d’un collectionneur aurait jeté les armes à la poubelle, sans réfléchir

Lorsqu’il découvre les armes, le SDF décide d’alerter les policiers alors en patrouille dans le quartier. Les services de déminage sont appelés en renfort, un périmètre de sécurité est mis en place. L’homme assure qu’il a aperçu au même endroit une caisse en bois remplie de grenades, emportée quelques instants plus tôt par un camion-benne.

Les policiers mènent l’enquête. Selon les informations recueillies par RTL, ces armes appartiendraient à un collectionneur du quartier, récemment décédé. Souhaitant se séparer de ses armes, ses proches auraient décidé de les jeter à la poubelle, sans aucune précaution. « C’est un geste totalement inconscient car les armes étaient encore opérationnelles, a déclaré l’un des enquêteurs à la radio. Elles auraient pu tomber entre de mauvaises mains ».

Il est interdit de posséder des armes de 1ère catégorie fonctionnelles

Pour se débarrasser de ce genre d’armes, la chambre syndicale nationale des armuriers rappelle qu’il existe deux solutions :

1. les déposer dans un commissariat ou une gendarmerie.

2. les amener chez un armurier qui dispose d’une autorisation du ministère de la Défense pour ce type d’armes. L’armurier pourra alors racheter les armes, si elles sont détenues légalement, ou les récupérer sans transaction financière. > Il est interdit de détenir des armes de première catégorie – comme les grenades – en état de fonctionnement. Par ailleurs, pour posséder un pistolet de calibre 6,35, une autorisation préfectorale est nécessaire.

Lire aussi : INSOLITE – Un trafiquant de dinosaures arrêté aux États-Unis

Damien Rigat