Un SDF remet un sac à dos contenant 42 000 dollars à la police

Sans domicile fixe depuis bientôt 10 ans, un Américain de 54 ans n'a pas hésité à remettre à la police un sac à dos contenant 42 000 dollars. Ce geste a ému toute l'Amérique et plus de 100 000 dollars de dons ont déjà été récoltés pour le récompenser.

0
1978
Glen James était SDF depuis 2005. ©ThinkStock

Voilà une anecdote qui redonne le sourire. Glen James, un Américain de 54 ans sans domicile depuis 2005, a trouvé un sac à dos contenant 42 000 dollars et l’a remis à la police.

Glen James, le SDF qui a ému l’Amérique

Perdu dans un centre commercial de Boston, le sac comportait un passeport, la somme de 2 400 dollars et 40 000 dollars en chèques voyage.

Ed Davis, le chef de la police, a tenu à remercier personnellement le SDF pour sa bonne action et lui a remis une “citation spéciale” pour son honnêteté lors d’une cérémonie officielle.

Une collecte de dons pour Glen James

Touché par ce geste, un comptable vivant en Virginie a décidé d’aller plus loin et de lancer une collecte de dons sur gofundme.com pour Glen James. Depuis lundi, Ethan Whittington a recueilli plus de 100 000 dollars. En plus de l’argent, les contributeurs ont proposé à Glen James de l’accueillir chez eux, de lui offrir un ordinateur ou encore des vêtements.

Une certaine Cynthia Laspogata lui a proposé « un appartement d’une chambre attaché à une ferme de 1840 » dans l’Etat de New York. Un Français a même écrit sur le site : « M. James, si vous avez l’intention de venir à Paris, je vous laisserai avec plaisir mon appartement ».

« Vous m’avez redonné foi en l’humanité »

Le SDF a remercié Ethan Whittington pour sa “grande gentillesse” et précisé qu’il n’aurait jamais pris un seul penny du sac à dos. “Ces dons vont me permettre de redémarrer dans la vie”, a-t-il ajouté.

Ce à quoi a répondu Ethan Whittington : “C’est vous qui méritez tous les éloges. Vous m’avez redonné confiance en l’humanité”.

> Lire aussi : Aux Etats-Unis, des SDF servent de bornes wifi ambulantes

 VIDEO – Reportage sur Glenn James (TheWorldJournal)

Charlotte Loisy