Un test pour détecter le cancer du sein dix ans avant son apparition ?

Des britanniques auraient mis au point un système permettant de déterminer quelles sont les femmes ayant un risque sérieux de développer un cancer du sein et ce, dix ans avant l'apparition de la tumeur.

0
1982
Le test pourrait être proposé tous les cinq aux femmes, dès la ménopause. - crédit photo : Piotr Marcinski ©ShutterStock

Prédire le cancer du sein quelques années avant son apparition pourrait bientôt devenir possible. Des chercheurs de l’University College de Londres assurent avoir conçu un dispositif permettant de repérer les profils à risque, dix ans avant le développement de la tumeur. Grâce à cet outil, un simple test sanguin, il serait possible de mettre en place rapidement des mesures adaptées pour les patientes les plus exposées à la maladie afin de limiter le nombre de cancers.

Un test pour repérer une « signature » sur l’ADN des cellules du sang

Le dispositif actuel permet d’identifier les femmes porteuses d’un gène défectueux, le BRCA 1, pour leur proposer de subir une mastectomie préventive (comme Angelina Jolie). Mais il n’y a aucun moyen de prédire les cancers héréditaires. Le procédé élaboré par l’équipe britannique permet de repérer une « signature » sur l’ADN des cellules du sang et ainsi de prédire un futur développement de la maladie.

Le test pourrait être proposé tous les cinq aux femmes, dès la ménopause. La « réponse médicale [sera adaptée] en fonction de l’importance du risque », indique le Pr Martin Widschwendter, principal auteur de cette découverte. Certaines patientes devront, par exemple, changer de mode de vie (au niveau de leur alimentation ou de leur activité physique), d’autres être suivies régulièrement pas un spécialiste. Dans les cas les plus inquiétants, le recours à des traitements de prévention, comme la chimiothérapie, sera envisagé.

Sur le même thème :

Lire aussi : Cancer du sein – Quels sont les vrais facteurs de risque ?

Lire aussi : La mammographie en 3D, plus performante

Damien Rigat