Une collégienne du Nigéria produit de l’électricité avec de l’urine

Duro-Aina Adebola, 14 ans, a trouvé un moyen gratuit et écologique de fabriquer de l’énergie. Avec ses camarades de classe, cette collégienne nigériane a inventé un procédé qui permet de créer de l’électricité avec de l’urine.

0
3413
Une ado nigériane crée de l’électricité avec de l’urine ©Sipa

Oublions le nucléaire. Une jeune Nigériane de 14 ans a imaginé un processus capable de faire de l’électricité. Tout ce dont elle a besoin, c’est d’une bouteille de gaz, d’un générateur électrique… et d’urine !

De l’électricité gratuite pour les Nigérians

Cette jeune habitante de Lagos, l’ancienne capitale du Nigéria, se souvient avoir appris sur Internet la mort d’une famille de cinq personnes tuée par des émissions de monoxyde de carbone. Elle s’est alors demandé comment faire pour ne plus rejeter de gaz nocif dans l’atmosphère.

A l’aide de trois camarades de classe, Akindele Abiola, Faleke Oluwatoyin et Bello Eniola, elle met en place un procédé simple. Par électrolyse, elle extrait l’hydrogène de l’urine qu’elle place dans une bouteille de gaz. Elle l’envoie ensuite dans un générateur électrique classique acheté dans le commerce qui le transforme en énergie.

Un litre d’urine pour six heures d’électricité

Même si elle n’en est qu’au stade expérimental, l’invention de Duro-Aina Adebola fait naître de nombreux espoirs. Titilayo Idowo, une habitante de la métropole, a accepté de la tester. Avec un litre d’urine, elle allume toutes ses lampes, son ventilateur et sa télévision pendant six heures.

Lagos est la plus grande ville du pays et compte 15 millions d’habitants. Les générateurs électriques y sont très utilisés. Mais son coût est élevé et les risques d’accidents domestiques forts. Les coupures d’électricité ne sont pas rares à Lagos. Cette invention pourrait bien aider un grand nombre de Nigérians.

 

Vidéo – Un générateur électrique qui fonctionne avec de l’urine : l’invention d’une ado nigériane

Charlotte Loisy