Une lumière émise par les Martiens ? Raté.

Un point lumineux apparu sur l'une des photos récemment prises sur Mars a intrigué les internautes. Serait-ce un signal émis par des extraterrestres ? La Nasa a fait taire hier les rumeurs. Il ne s'agit en fait que d'un reflet.

0
1513
Parmi les milliers d'images que reçoit la Nasa de la part de Curiosity, des points brillants seraient visibles quasiment toutes les semaines. - crédit photo : NASA - JPL-Caltech ©DR

Grande déception. Non, les Martiens n’ont pas essayé de nous contacter. Le 2 et le 3 avril, le robot Curiosity a pris de nouvelles photos de la planète rouge. Sur l’une d’elle, un point lumineux. Contrairement à ce que certains amoureux de l’espace pensaient, il ne s’agit pas d’un signe des extraterrestres. Hier, mercredi 9 avril, la Nasa a expliqué que la lumière n’était en réalité qu’un simple reflet.

Un reflet de la lumière du Soleil…

L’éclat est « le reflet de la lumière du Soleil sur des roches ou des rayons cosmiques frappant le détecteur de la caméra », a précisé Justin Maki, scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa et responsable de l’équipe qui a conçu la caméra dont est équipé Curiosity. Ce sont du moins « les explications les plus probables », assure-t-il dans un communiqué publié sur le site de l’agence américaine. L’engin a pris ces photos après être arrivé dans une zone nommée « The Kimberley ». La lumière apparaît au loin, dans la direction nord-ouest où se situe le robot et le Soleil dans l’après-midi. La roche qui aurait reflété les rayons du Soleil se trouverait à environ 160 mètres du robot.

Les points lumineux de ce genre seraient en fait une banalité. Parmi les milliers d’images que reçoit la Nasa de la part de Curiosity, des points brillants sont visibles quasiment toutes les semaines, assure les scientifiques. Inutile de se bercer d’illusions. Les extraterrestres ne sont visiblement pas encore prêts à communiquer avec les Terriens.

Sur le même thème :

Lire aussi : Un vaisseau spatial extraterrestre découvert dans la mer baltique ?

Lire aussi : Pourquoi imagine-t-on les extraterrestres petits et verts ?

Cécile David