Une lycéenne invente un système pour diagnostiquer la leucémie

Brittany Wenger, une Américaine de 18 ans, a mis en place un logiciel capable de diagnostiquer une forme précise de leucémie. L’algorithme conçu par la lycéenne pourrait permettre d’améliorer le traitement de la maladie.

0
1964
Le 22 avril 2013, Britanny Wenger a été félicitée par le président Barack Obama après avoir remporté le Google Global Science Fair Grand Prize. - Washington (États-Unis) – Crédit : Sipa USA ©Sipa

Elle s’appelle Brittany Wenger. À 18 ans, cette lycéenne américaine de Sarasota (Floride) a réussi à concevoir un algorithme permettant de diagnostiquer la leucémie par ordinateur. Une invention prometteuse grâce à laquelle d’autres formes de traitement pourraient voir le jour.

Leucémie : un réseau de neurones artificiel pour détecter la maladie

Brittany Wenger a réalisé un réseau de neurones artificiel par ordinateur capable de reproduire virtuellement les interconnexions entre les neurones. La jeune femme a ainsi réussi à mettre au point une sorte de schéma génétique pour déterminer si une personne est susceptible de développer la leucémie à lignée mixte (MLL : mixed lineage leukemia), une forme de la maladie qui conduit à la mort sous 5 ans dans 60 % des cas.

« Les différents types de cancer ont chacun une empreinte moléculaire », explique la lycéenne à Mashable, le site qui a relayé l’information.

En utilisant un programme informatique, Brittany Wenger a conçu un dispositif de diagnostic beaucoup plus rapide qu’un système nécessitant le recours de l’humain. Son algorithme pourrait permettre d’améliorer le développement de traitements contre la MLL, puisque les schémas génétiques les plus à même de développer la maladie vont pouvoir être ciblés. Elle a constaté que certains gènes du corps humain pouvaient être utilisés pour concevoir des médicaments adaptés au MLL.

La lycéenne avait déjà conçu un dispositif pour diagnostiquer le cancer du sein

Malgré son jeune âge, Britanny n’en était pas à sa première invention. Elle avait déjà mis au point un logiciel, Cloud4Cancer, pour déterminer si une tumeur au sein était bénigne ou non. La lycéenne a repris son modèle pour l’adapter au diagnostic de la leucémie. Elle pourra peut-être par la suite le modifier à nouveau pour l’ajuster à d’autres maladies.

Le travail de Brittany a été récompensé à plusieurs reprises lors du dernier salon Intel International Science and Engineering Fair, qui s’est tenu à la mi-mai à Phoenix (Arizona). Elle a, entre autres, décroché un prix de 3 000 dollars dans la catégorie « science informatique ». Au mois de mars, la lycéenne avait remporté 20 000 dollars d’Intel Science Talent Search.

Lire aussi : Leucémie, une petite fille en rémission grâce au virus du sida

Cécile David