Une météorite de 20 km a frappé l’Australie il y a 360 millions d’années

Des scientifiques australiens viennent de découvrir un impact géant de météorite dans le sud du pays. Le choc de cet énorme corps céleste avec la Terre aurait provoqué une extinction de masse.

0
1860
Une météorite aurait heurté l'Australie il y a 360 millions d'années ©DR

La Terre est décidément habituée aux impacts de météorites. Après le phénomène très étrange survenu la semaine dernière dans l’Oural, des scientifiques australiens viennent d’annoncer une découverte étonnante faite sur leur sol. Selon leurs recherches, une météorite, mesurant de 10 à 20 kilomètres de diamètre, se serait écrasée sur l’Australie, il y a environ 360 millions d’années. L’impact récemment découvert serait le troisième plus grand cratère provoqué par un corps céleste dans le monde.

Lire aussi : une pluie de météorites frappe la Russie – VIDEO

A l’origine de cette annonce, la découverte d’une gigantesque zone d’impact, mesurant plus de 200 kilomètres de diamètre dans le bassin d’East Warburton, dans le sud du pays. Andrew Glikson, professeur à l’université nationale australienne et principal auteur de l’étude, explique que s’il s’est attardé sur cette région, c’est parce qu’un autre scientifique lui avait apporté des échantillons de ce sol, comportant des anomalies microstructurelles.

« Après ça, j’ai passé des mois dans un laboratoire à procéder à des tests au microscope, pour mesurer les orientations des cristaux [ … ] et j’ai constaté que ces roches portaient la trace d’un choc extraterrestre », a expliqué le scientifique cité par l’AFP. Pour lui, « l’astéroïde, devenu météorite une fois au sol, a creusé un immense cratère aujourd’hui recouvert d’une couche de 3 km de sédiments. A sa chute, il a dû provoquer de gigantesques nuages de fumées et de vapeur qui auront recouvert la Terre ».

Lire aussi : Extinction des dinosaures : la théorie de la météorite confirmée

« Nous avons affaire à un astéroïde d’au moins 10 km de diamètre, dont la chute sur Terre aura forcément eu un impact non seulement régional mais mondial », a-t-il ajouté. D’autant que cette météorite « qui remonte à quelque 360 millions d’années, faisait vraisemblablement partie d’un groupe et leur chute a provoqué une extinction de masse », précise le scientifique.

L’Australie semble être une Terre propice aux impacts de corps célestes. Le pays recense un nombre important de cratères, dont celui de Wolfe Creek, en Australie-occidentale, mesurant 875 mètres de diamètre pour une profondeur de 60 mètres. Le plus grand impact connu du pays est le cratère de Tookoonooka, dans le Queensland, dont la taille avoisine les 55 kilomètres de diamètres. Le choc entre la météorite et la Terre se serait produit il y a 128 millions d’années.

Face à tant de données qui donnent à réfléchir, le Pr Glikson tient à rassurer le public. « Des astéroïdes de cette taille n’entrent en collision avec notre planète qu’une fois par plusieurs dizaines de millions d’années. Je ne pense pas qu’il faille les redouter autant qu’un accident nucléaire ou le changement climatique. »

Mathilde Bourge