Une pilule pour vaincre les rides ?

Des chercheurs anglais sont parvenus à créer une pilule antirides. Appelée « Dove Spa Stress Within », elle pourrait prochainement être commercialisée aux alentours de 40 euros. Et faire de l’ombre aux crèmes haut de gamme.

0
10433
Les travaux sur la Dove Spa Stress Within ont été financés par Unilever, la société mère de Dove. ©ThinkStock

Les crèmes antirides et les injections de Botox prennent un coup de vieux. La voilà, enfin, celle qu’on attendait toutes : la pilule de l’éternelle jeunesse. Des chercheurs de l’International Journal of Cosmetic Science auraient réussi à créer une gélule pour vaincre efficacement les rides : la Dove Spa Stress Within. Réelle découverte ou simple substitut aux produits traditionnels ? Difficile de juger pour l’instant.

Une pilule aussi efficace que le Botox

La pilule a été testée pendant cinq ans sur 166 femmes âgées, en moyenne, de 60 ans. Bilan : la profondeur des rides des témoins aurait diminué de 10 %, après 14 semaines de traitement.

Les participantes ont été réparties en trois groupes. Les femmes du premier cercle ont ingéré une faible dose de pilules, celles du deuxième une dose un peu plus élevée et les autres un placebo. Les scientifiques ont remarqué que les personnes ayant reçu la plus forte dose ont produit davantage de collagène que les autres.

Une étude financée par Dove

La Dove Spa Stress Within est composée d’extraits de plantes, d’isoflavones de soja, de lycopène (antioxydant) et d’acides gras oméga-3 d’huiles de poisson. « Nous avons utilisé des ingrédients qui peuvent éliminer les vieilles cellules et les régénérer », explique au Dailymail le Pr John Casey, l’un des auteurs de l’étude. Pour lui, « il n’y a aucun autre produit sur le marché qui puisse donner les mêmes résultats ». Sa pilule serait ainsi aussi efficace qu’une injection de Botox, la douleur (et le coût) en moins.

> Lire aussi : L’ANSM interdit des cosmétiques pouvant nuire à la fertilité

La gélule « miracle » pourrait être prochainement commercialisée aux alentours de 40 euros, un tarif raisonnable au regard des prix des antirides classiques, grimpant souvent au-delà de 50 euros. Notons que les travaux ont été financés par Unilever – la société mère de Dove, grande marque de produits cosmétiques.

> Lire aussi : Des gélules à la place des repas

Cécile David