Une scène de crime, photographiée par Google Earth ?

Une photo prise par les satellites de Google agite le web : celle d’un homme traînant une masse sombre vers le bord d’un lac… Aurait-on capturé les preuves d’un crime sans le vouloir ? L’enquête a été ouverte par des internautes.

0
8554
Ce ponton d'Almere aux Pays-Bas pourrait bien avoir été le théâtre d'un crime sanglant. ©DR

L’application Google Earth a-t-elle immortalisé une scène de meurtre ? Voici la question que s’est posée un internaute hollandais en repérant, sur l’outil de cartographie, un homme traînant une masse vers le bord d’un ponton et laissant des traces sombres sur son passage… Intrigué, l’homme a publié le cliché sur le site communautaire Reddit, pour avoir l’avis d’autres personnes.

L’utilisateur « ncav » affirme avoir trouvé cette photo d’un lac situé à Almere, près d’Amsterdam (Pays-Bas), en surfant sur Google Earth. Habitant près des lieux, « ncav » s’inquiète : il croit y voir un individu en train de déplacer un cadavre, laissant derrière lui des traces de sang.

Meurtre ou chien mouillé à Almere ?

Très vite, ils sont des milliers à lui répondre. Les spéculations vont bon train : s’agit-il d’un cadavre ? d’un chien ? d’un cerf mort qu’on aurait chassé ? Certains internautes pensent à un animal s’échappant de l’eau qui aurait mouillé le bois et l’aurait rendu plus foncé. « This is very obviously a dude who is playing with a wet dog » (C’est bien évidemment un mec qui est en train de jouer avec un chien mouillé), s’exclame « Wrongcaptcha ». D’autres remarquent la présence d’un cycliste non loin de là, et d’un homme se baladant avec son chien. Si quelqu’un était en train de traîner un cadavre vers la rivière, ces personnes s’en seraient rendu compte, selon eux.

Une affaire prise au sérieux

C’est la seconde fois en quelques jours qu’une affaire macabre agite la communauté Reddit. Au début du mois, un certain « Naratto » publiait le mème « Confession bear » (la photo d’un ourson entouré par les commentaires personnels du créateur), avouant avoir tué le petit-ami de sa sœur.

Alors que Naratto affirme avoir simplement voulu se moquer des internautes en avouant un faux crime, l’affaire du ponton d’Almère semble être prise plus au sérieux par la police locale qui aurait ouvert une enquête. Meurtre ou chien mouillé ? A chacun son pronostic.

Charlotte Loisy