VIDEO – Amazonie : des Indiens sortent de leur isolement

Filmés par le Département des Affaires indigènes du Brésil (Funai), des Indiens « isolés » tentent d’établir un contact avec une autre tribu hors de la forêt amazonienne. Une opération délicate.

0
1873
Fin juin, des Indiens coupés du monde extérieur sont sortis de la forêt amazonienne pour entrer en contact avec des Indiens Ashaninkas dans l’Etat brésilien de l’Acre ©Capture d'écran / Youtube

Voilà des images rares filmées par le Département des Affaires indigènes du Brésil (Funai). Fin juin, des Indiens coupés du monde extérieur sont sortis de la forêt amazonienne pour entrer en contact avec des Indiens Ashaninkas dans l’Etat brésilien de l’Acre, prêt de la frontière péruvienne.

Ces individus, nus et armés d’arcs et de flèches, ont été identifiés comme le peuple du Rio Xinane qui appartient au groupe linguistique « pano ».

« La vidéo est une des scènes enregistrées au moment où les Indiens isolés entrent en contact avec l’équipe de la Funai et les Ashaninkas. », indique Carlos Travassos, directeur du département des Indiens isolés de la Funai, cité par le site G1 de Globo. Il s’agissait de leur deuxième tentative. Lors de la première, quatre jours plus tôt, les Indiens étaient rapidement retournés dans la forêt. Le contact le plus « intéressant » a pu être établi grâce à la présence d’interprètes parlant la langue pano.

La grippe, un fléau pour les tribus isolées

La raison de cette sortie était vraisemblablement motivée par la recherche d’armes et d’alliés. Ces Indiens isolés avaient auparavant traversé la frontière du Pérou, chassés par des bûcherons clandestins et des trafiquants de drogue présents sur leurs terres.

La Funai a par ailleurs indiqué que quand la tribu était revenue il y a trois semaines, plusieurs membres avaient la grippe. Une équipe médicale du gouvernement a été envoyée pour éviter une contamination générale. Par le passé, les épidémies de grippe ont anéanti des tribus entières. La Funai estime à 77 le nombre restant de tribus isolées dans l’Amazonie brésilienne. Leur composition va de cinq jusqu’à une centaine d’individus.

La vidéo de la Funai :


Adrien Guiset