VIDÉO – « BigBrain », la carte 3D haute définition du cerveau humain

Des chercheurs allemands et canadiens viennent de dévoiler « BigBrain », une carte 3D du cerveau humain haute définition. L’image est cinquante fois plus précise que les modélisations déjà réalisées.

0
1603
« BigBrain » a été réalisé dans le cadre du « Human Brain Project », un important projet scientifique financé par l’Union européenne. (capture d'écran) ©DR

Le monde scientifique est en ébullition. Ce vendredi 21 juin, des chercheurs allemands et canadiens ont présenté dans la revue Science « BigBrain » (« grand cerveau »), une carte 3D haute définition du cerveau humain. Avec une résolution de 0,02 millimètre, il s’agit de la modélisation la plus précise jamais mise au point.

« BigBrain » : 7 400 images ont été rassemblées par les scientifiques

« BigBrain » a été réalisé dans le cadre du « Human Brain Project », un important projet scientifique financé par l’Union européenne. Cinq années ont été nécessaires à l’équipe de chercheurs pour réaliser cette carte, cinquante fois plus précise que les modélisations déjà existantes. Pour y parvenir, ils se sont basés sur le cerveau d’une femme de 65 ans, conservé dans un bloc de paraffine. L’organe a ensuite été découpé en 7 400 tranches ultrafines (0,02 millimètres), puis chaque coupe a été photographiée en haute définition (13 000 pixels sur 11 000 pixels).

> Lire aussi : Obama à l’initiative d’une carte détaillée du cerveau

Étape finale : les scientifiques ont rassemblé les 7 400 images pour obtenir un « volume 3D cohérent », explique Alan Evans, l’un des auteurs de l’étude (Le Figaro). Ils ont dû, enfin, corriger certaines déformations survenues lors de la découpe, grâce à une IRM réalisée avant « l’opération ».

D’autres cerveaux pourraient être modélisés en HD

« BigBrain » permet de visualiser avec précision des amas de neurones et de très fins replis de matière cérébrale. Il devrait être enrichit par des données sur la localisation des neurotransmetteurs et les connexions neuronales. Les scientifiques souhaiteraient reproduire cette modélisation avec d’autres cerveaux, pour repérer les variations d’un individu à un autre.

VIDÉO – « BigBrain » :


© DR

> Voir aussi : Des rats connectés… par le cerveau (vidéo)

Damien Rigat