VIDEO – Il se fait greffer une main… sur la cheville

Le mois dernier, un Chinois a perdu sa main lors d'un accident du travail. Pour la sauver, les médecins ont décidé de la greffer temporairement... sur sa cheville.

0
3731
Des médecins chinois ont greffé la main d'un patient sur sa cheville pour la sauver. ©DR

A l’heure où les photomontages pullulent sur la toile, les internautes sont de plus en plus méfiants. Pourtant, les images suivantes sont bien réelles.

Le 10 novembre dernier, Xie Wei, un jeune Chinois, est victime d’un accident du travail, au cours duquel sa main droite est arrachée. Alors que le jeune homme est transféré à l’hôpital de Changsha, dans la province de Hunan (1 000 km au sud-ouest de Shangai), ses collègues récupèrent la main et la confient aux services de secours. Contre toute attente, les médecins de l’établissement pensent être en mesure de rattacher la main du patient à son avant-bras… mais pas dans l’immédiat. Les chirurgiens expliquent que pour que la greffe se déroule correctement, le bras doit d’abord être soigné. Jusqu’ici, rien d’étonnant.

Une greffe temporaire

Cependant, que faire de la main détachée pendant ce temps ? Afin de garder le membre opérationnel et que les tissus ne meurent pas, les médecins ont une idée originale : greffer la main à la cheville du patient. « Outre les multiples déchirures, le bras du patient a été aplati, expliquent les chirurgiens au Daily Mail. Il nous fallait donc d’abord dégager et traiter ses blessures avant de commencer la chirurgie de réimplantation de la main. »

Un mois après l’accident, la main de Xie Wei a été jugé suffisamment stable pour que son membre retrouve sa place originale. Et même si le jeune homme devra subir d’autres opérations, les médecins semblent confiants. A terme, le patient devrait pleinement retrouver l’usage de sa main droite.

En août dernier, une autre greffe improbable avait éveillé la curiosité du monde entier. Toujours en Chine, d’autres médecins avaient réussi à « cultiver » un nez sur le front d’un homme, qui avait perdu le sien lors d’un accident de la route.

Mathilde Bourge