VIDEO – La Nasa capture les 2 plus grandes éruptions solaires de l’année 2013

En moins de 24 heures, le Soleil a connu ses deux plus grandes éruptions de l’année. La Nasa assure que la Terre ne court aucun danger, même si certains satellites pourraient être touchés.

0
1496
En seulement 24 heures, le Soleil a connu ses deux plus grandes éruptions de l'année 2013. ©DR

Les rayons du Soleil peinent peut-être à atteindre notre planète ces dernières semaines, mais ils sont plus puissants que jamais dans l’espace. En un jour, l’astre a connu ses deux plus grandes éruptions de l’année.

La Nasa filme les deux plus grandes éruptions solaires de 2013

La première éruption de masse coronale (EMC) était de classe X1.7 et la seconde, intervenue quelques heures plus tard, de classe X2.8. Cette dernière est la troisième plus forte éruption solaire depuis de nombreuses années. Elles ont projeté dans l’espace des millions de tonnes de particules respectivement à la vitesse de 4,3 millions de km/h et de 6,9 millions de km/h.

La Nasa précise que ni les astronautes, ni les satellites ne sont menacés puisque les EMC n’étaient pas dirigées vers la Terre. Les particules pourraient tout de même frapper quelques engins obliquement, comme le télescope spatial Spitzer ou la sonde Messenger en orbite autour de Mercure, et le Stereo-B, un vaisseau observant le Soleil. La Nasa conseille aux opérateurs de placer leur engin en mode de sécurité.

 VIDEO- Les deux éruptions solaires filmées par la Nasa

Eruptions solaires : un danger pour la Terre ?

Les éruptions ont eu lieu sur une partie actuellement non visible du Soleil. Dans quelques jours, cette zone sera face à la Terre. Si de nouvelles éruptions ont lieu, les radiations pourraient la toucher, ce qui peut représenter un risque pour les satellites et les systèmes de communication.

L’agence spatiale américaine rappelle que les cycles du Soleil sont de 11 ans et que de telles éruptions ne sont pas étonnantes à cette époque du cycle, l’actuel ayant démarré en 2008 et étant à son apogée.

> Lire aussi : VIDEO – Un ouragan géant sur Saturne

Charlotte Loisy